Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Philippe-Thibault-et-Eugene-Binaisse.jpgLa Voix du Nord de ce matin revient sur l'altercation qui a eu lieu, le 21 décembre dernier, entre Philippe Thibault, Directeur Général des Services de la mairie d'Hénin-Beaumont (à gauche sur la photo) et Franck Gluszak, le Directeur des Affaires Financières, dans le bureau du DGS.

L'information avait filtré par le biais de commentaires anonymes sur le blog d'Alain Alpern avant d'être confirmée hier par La Voix du Nord. Comme on le sait, le DAF a été suspendu de ses fonctions. On apprend aujourd'hui qu'en l'absence du maire, c'est Orfeo Cogo, l'adjoint délégué aux ressources humaines, qui a signé l'arrêté de suspension de M. Gluszak pour "agressions verbales et physiques". On ignore encore si Georges Bouquillon, le premier adjoint dont on sait qu'il désapprouve l'influence de M. Thibault auprès d'Eugène Binaisse soutenait ou pas cette décision.

De son côté, la CGT territoriaux d'Hénin-Beaumont défend M. Gluszak. Il faut dire qu'en l'absence de témoin, l'altercation ayant eu lieu à huis-clos dans un bureau, c'est parole contre parole. Pourquoi alors ne sanctionner que M. Gluszak ? La décision a de quoi surprendre. En outre, c'est vraisemblablement le DGS, qui était le plus mal placé pour le faire, qui a demandé ou préparé l'arrêté de suspension du DAF. On comprend les interrogations plus que légitimes du syndicat.

De fait, la CGT "s'insurge contre cette mesure décidée par le DGS qui est à la fois juge et partie dans cette affaire et validée par les élus" et regrette qu'aucun des syndicats n'ait été informé de cette décision qui tombe à quelques mois de la présentation du prochain budget primitif de la ville, au printemps. Franck Gluszak devrait déposer un recours en référé devant le TA contre l'arrêté de suspension pris à son encontre.

Pour la CGT, "cette affaire est la démonstration d'un climat délétère qui règne en mairie depuis plusieurs mois..."

Force est de leur donner raison...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 07/01/2013 19:11


J'ai bien écrit voie de son Maître et non de son maire, M. Noël !


C'est bien dommage qu'il n'y ait plus de pluralité de l'information écrite... Mais il faut apprendre à tenir compte des blogs et de l'environnement créée par les commentaires qui ne sont pas que
des sottises, même si l'on peut être parfois irrité par ce qu'on lit. Après tout, c'est un tres bon thermomètre qui vaut autant que les brèves de bistrot.

anonyme 07/01/2013 16:15


La voix du Nord, la Voie de son Maître, Monsieur Noël ?

David NOËL 07/01/2013 16:20



C'est ce qu'on dit... C'est peut-être le cas de certains éditions locales, je n'en sais rien, mais ce n'est pas le cas de la rédaction locale de l'édition d'Hénin-Carvin. Il suffit de lire la
rétrospective de M. Wallart. Le portrait de M. Binaisse n'est guère flatteur pour le maire...



bouquillon 06/01/2013 15:07


J'avais bien compris David.

David NOËL 07/01/2013 07:04



Alain Alpern reproche ce matin au FN (et j'imagine que ça s'adresse à moi également) de n'avoir parlé de cette affaire qu'après parution dans la presse alors que lui, dès qu'il a reçu des
commentaires anonymes évoquant cette altercation, est allé les vérifier pour rédiger un article.


Effectivement, je ne l'ai pas fait, je ne me voyais pas téléphoner à mes contacts en mairie pour leur demander : "Alors, alors, c'est vrai ce qu'on raconte sur le blog d'Alain Alpern ? Qu'il
y a eu un souci entre le DGS et le DAF ? Raconte !"


Tant que La Voix du Nord ne fait pas de papier là-dessus et que l'unique source est le blog d'Alain Alpern, que ce soit des commentaires ou un article, pour moi, c'est un conflit
personnel sur le lieu de travail sur lequel il n'y a pas lieu de réagir. Des employés municipaux ont le droit de ne pas s'entendre, ce n'est pas un sujet politique.


A partir du moment où l'affaire sort dans la presse avec des détails et où la CGT évoque un climat délétère en mairie, là, ça devient une information à traiter. A posteriori, il est
clair qu'Alain Alpern a eu raison d'en parler, son information était exacte et son analyse était correcte, mais je doute qu'il faille s'en féliciter...



Bouquillon 06/01/2013 13:23


Que mon commentaire soit l'occasion pour toi de répondre à cette personne, cela relève du gag ! Bon dimanche David. comme disent les jeunes : " LOL"

David NOËL 06/01/2013 14:03



C'est que ton commentaire n'appelait pas de réponse particulière, tandis que l'article de Patrick Piret en appelait une...


Bon dimanche à toi aussi, Georges ! 



Georges BOUQUILLLON 06/01/2013 00:15


Concernant la relation de Mr Thibaut et de Mr le Maire qui fait, il faut bien le reconnaitre, l'objet de bien des considérations, je n'en fais pas un problème de personnes.

Je le dis depuis trois années et je le répète ici sur votre blog Mr Noël, nos institutions Républicaines donnent tous les pouvoirs, fort heureusement aux élus. Madame Daussin l'a d'ailleurs fort
intelligemment écrit récemment sur le MAG de la ville.

Concernant cette lamentable affaire qui ne contribue pas à l'amélioration du débat républicain dans notre ville, vous comprendrez que je m'oblige au plus stricte devoir de réserve. En revanche,
il est vrai que l'arrêté de suspension de Mr le DAF a été signé par Monsieur l'adjoint aux ressources Humaines en la personne de Mr COGO.

Chacun interprétera ce fait comme bon lui semblera.

A ce jour (5 janvier 2013), je ne suis toujours pas en possession du double de l’arrêté de suspension (dont il semble que Mr le DAF conteste le contenu). Dans ces conditions, hier, je me suis
interdit de signer tout autre document faisant expressément référence à cet arrêté (et notamment un arrêté mandatant un huissier).

David NOËL 06/01/2013 10:44



Merci pour cette réaction, Georges.


J'en profite pour répondre ce matin à Patrick Piret sur la question de l'intérêt de traiter cette affaire sur les blogs. Tant que cette altercation n'était évoquée que par commentaires anonymes
sur le blog d'Alain Alpern, ce n'était pas de l'info et je n'ai rien relayé. A partir du moment où la Voix du Nord fait deux articles sur cette affaire, ça devient une information
d'actualité qu'en tant que responsables politiques, il faut bien commenter d'autant plus qu'une organisation syndicale, la CGT Territoriaux, a pris position et évoque un climat délétère en
mairie. Pour moi, l'information, c'est d'abord celle-là et l'article que j'ai rédigé sur le blog s'appuie surtout sur la réaction de la CGT.


J'ai toujours relayé sur ce blog les critiques des organisations syndicales des agents municipaux, la rubrique "du côté des territoriaux" est là pour ça.