Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par FSU

logoFSU3En publiant au Journal Officiel un arrêté relatif aux dispositifs d’alternance personnalisés durant les deux derniers niveaux de l’enseignement au collège, le ministre tente de marquer une nouvelle étape dans la destruction du collège pour tous, lieu de scolarisation de toute génération.

Réinstaurer une orientation précoce en 4ème est un retour en arrière de près de 50 ans, aveuglé par le mythe de l’apprentissage comme moyen de lutter contre l’échec scolaire à 14 ans ! On ne prépare pas l’avenir avec les mauvaises recettes du passé. Les systèmes éducatifs les plus performants sont ceux qui offrent à leurs élèves une scolarité commune le plus longtemps possible. Le ministère serait bien avisé d’en tenir compte.

Cette mesure inacceptable marque l’abandon de toute ambition pour une partie de la jeunesse. C’est une façon, pour ce ministère, de s’exonérer de créer les conditions pour que tous les élèves entrent dans les apprentissages scolaires de manière efficace.

La FSU condamne cette politique d’exclusion, du renoncement au nom d’une supposée incapacité de certains jeunes à entrer dans l’activité scolaire. Elle refuse la mise en place d’une orientation précoce de ces parcours ségrégatifs qui ne résoudra rien, ni individuellement ni collectivement et ne servira, de fait, qu’à justifier encore plus les suppressions massives de postes dans l’éducation nationale.

La FSU rappelle son attachement à une scolarité commune tout au long du collège, et la nécessité d’un investissement éducatif à l’opposé de la politique budgétaire actuelle, qui est par ailleurs, largement responsable des difficultés que connaît le système éducatif aujourd’hui.


Les Lilas, le 22 février 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article