Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

CM-30-06-10--4-.JPGAmbiance estivale, au conseil municipal de mercredi soir. Les fenêtres des salons d'honneur avaient été ouvertes et des ventilateurs étaient installés, mais la chaleur et l'approche des vacances auront dissuadé nombre d'héninois d'assister à un conseil municipal pas très passionnant. Plusieurs élus étaient d'ailleurs absents. En pleine campagne interne pour la présidence du Front national, Marine Le Pen, qui était en couverture de France Soir mercredi matin n'a pas jugé utile de se déplacer à Hénin-Beaumont mercredi soir.

Aussitôt le conseil commencé, le groupe FN déposait une motion d'urgence sur l'implantation d'une gare TGV à Hénin afin de faire pression sur le conseil régional à l'heure où d'autres villes aimeraient bien que cette gare TGV s'implante sur leur territoire. Pris au dépourvu, les élus de la majorité ont proposé une interruption de séance et sont revenus pour voter la motion du FN.

Après plusieurs votes sur des constitutions de commissions, l'AR a proposé une motion contre la fin de la gratuité des soins dans le régime minier. Le FN a jugé la motion "anachronique et dépassée", mais a tout de même voté pour.

Un autre débat s'est engagé à propos du rapport d'activité de services, Steeve Briois fustigeant un rapport "sélectif et partial" et évoquant en vrac les problèmes de l'école de musique, du commerce et de l'entretien des voiries.

Caroline Troy, l'adjointe à la culture, a répondu avec fermeté à l'élu frontiste et annoncé la titularisation de la dumiste de l'école de musique (que j'avais demandée) et que l'ensemble des professeurs de l'école de musique serait payé en juillet-août, comme c'est le cas dans toutes les communes. Cela aussi, je l'avais demandé. Désavouant Gérard Dalongeville, j'avais publiquement apporté mon soutien aux professeurs de l'école de musique et à Jean-Marc Papajak, provoquant la fureur de Dalongeville et de ses complices qui m'avaient alors traité de "traître" et de "putschiste". Daniel Duquenne dispose du courrier de soutien que j'avais adressé au porte-parole des professeurs non-titulaires de l'école de musique. Je me félicite que l'Alliance Républicaine fasse aujourd'hui ce que j'avais recommandé.

Intervenant à son tour, le maire, Eugène Binaisse, a tenu à rassurer Steeve Briois sur la question des demandes d'aides exceptionnelles, se permettant même un "On est dans la même mouvance que vous !", des propos qui ont fait bondir le public.

Les deux autres gros morceaux du conseil municipal concernaient la taxe locale sur la publicité extérieure. Devant la mobilisation des commerçants, Eugène Binaisse a retiré la délibération et annoncé la création d'un groupe de travail sur cette question. Le FN s'est félicité de cette décision.

Peu après, la question de la location des salles municipales a été l'occasion d'un vif échange entre le frontiste Freddy Baudrin et les élus de la majorité, le FN dénonçant des procédures soviétiques, se plaignant de l'augmentation des tarifs et en profitant pour attaquer une nouvelle fois la LDH dont le combat pour les droits de l'homme, pour l'égalité entre tous les citoyens et contre toutes les formes de racisme et de xénophobie donne des boutons à Steeve Briois et à ses copains. La délibération a été adoptée par la majorité.

En fin de séance, Eugène Binaisse a préféré ne pas répondre à la question du leader frontiste sur la promesse de faire Hénin Plage, une énormité sortie par le comique Bernard Maréchal l'année dernière dans La Voix du Nord. Vraie ou fausse amnésie ?

Rendez-vous le 15 juillet pour une nouvelle séance de conseil municipal qui devrait être plus intéressante que la séance de mercredi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cheforever 02/07/2010 13:57



le sujet de conversation de binaisse et delesalle lors du cm etait leurs vacances communes en roussillon



David NOËL 02/07/2010 16:32



Bravo à cheforever qui vient de signer le 3000ème commentaire validé sur notre blog !



Mowgli 02/07/2010 12:02



S’agissant des débats entre élus, pas d’éclats de voix, pas de chaises vides, pas de noms d’oiseaux, pas de moqueries déplacées,  pas d'annonces de nouveaux recours…

Après plusieurs séances houleuses, les débats se sont déroulés dans une certaine sérénité. dixit Bouquillon.

GB est un peu le Baloo de la majorité : "  Il en faut peu pour être heureux

Vraiment très peu pour être heureux

Il faut se satisfaire du nécessaire ... "

Mais oui tout va bien M.Bouquillon ! Partez tranquille à St Cyprien !