Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

logo_vdn_carre.gifDavid Noël était hier toujours adjoint à la culture
On sait, depuis le retrait de délégation de Pierre Ferrari il y a une quinzaine, que le maintien de David Noël, l'autre trublion de la majorité municipale héninoise, ne tient qu'à un fil. Un bureau municipal s'est tenu mardi soir où plusieurs adjoints ont reproché à l'élu PC des propos critiques sur l'action municipale, rapportés le jour même sur le site de Libé-Lille. Steeve Briois, qui n'y était évidemment pas, publiait dans l'après-midi d'hier un communiqué annonçant que David Noël avait « été démissionné de ses fonctions ». Ce que ce dernier démentait dans la foulée.  « Je ne confirme pas, je ne crois qu'aux écrits et je n'ai reçu aucun arrêté du maire. » Il confirme en revanche la teneur « un peu vive » (euphémisme) des débats : « J'estime qu'en tant que composante d'une majorité, le PC a un droit d'expression autonome, le maire et la plupart de ses adjoints sont en désaccord. Certains membres de l'équipe estiment qu'il ne faut parler que d'une seule voix, pas moi. Il y a des élus qui ne m'aiment pas, peut-être font-ils courir des bruits... » David Noël explique avoir reçu hier après-midi un « écrit » du maire : un SMS lui assurant qu'il n'était pas question de retrait de délégation. Pour le moment ?

Dépôt de motions à l'Alliance républicaine
Après son échec aux municipales à Hénin-Beaumont, l'Alliance républicaine cherche à rebondir. L'association, qui rassemble différentes sensibilités politiques, va tenir une assemblée générale courant octobre pour clarifier ses orientations politiques. Une démarche sans doute indispensable alors que la blogosphère bruisse de rumeurs faisant état de divergences entre ses « têtes pensantes ». Plusieurs motions seront déposées et soumises au vote des adhérents. Le président, Daniel Duquenne, déposera la sienne, « plutôt sur une ligne de gauche » et n'entend pas démissionner si celle-ci est minoritaire.

Des possibles conséquences de l'affaire Dexia
Il a beau (encore) porter la casquette d'adjoint à la culture, David Noël s'inquiète des déboires financiers de la banque Dexia, à qui l'Etat français vient d'injecter trois milliards d'euros, et de ses possibles répercussions sur la municipalité héninoise. « L’Etat français a injecté trois milliards d’euros pour sauver Dexia, une banque qui finance la moitié des collectivités territoriales françaises, et le plus souvent en accordant des prêts à taux variables. Pour Hénin-Beaumont, dont Dexia est un des principaux créanciers, la facture pourrait être lourde... la municipalité héninoise a renégocié il y a quelques mois 11 millions d'euros d'encours de dette au profit de trois emprunts "à barrière" dont le taux d'intérêt, après une période de taux fixe, est susceptible d'augmenter très fortement. » Le sauvetage par l'Etat doit s'accompagner selon lui d'une contrepartie : « limiter les taux variables qui étranglent les collectivités territoriales de notre pays... Si Dexia augmente les taux d’intérêt des prêts, les collectivités seront contraintes d’augmenter les impôts locaux, et au final, de faire payer par les populations les conséquences de la crise financière. »


Source : La Voix du Nord
Jeudi 02 octobre 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article