Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

logo_vdn_carre.gifLes amis de Pierre

Si, depuis que Catherine Génisson a révélé les intentions de Martine Aubry à son égard, Pierre Ferrari fait preuve d'une discrétion extrême à laquelle il nous avait peu accoutumés, par contre ses amis du Nouvel Élan s'en donnent à coeur joie pour cogner allégrement sur le PS 62. À commencer par le communiste David Noël qui pique une colère (rouge, forcément !). Et prend la plume pour écrire (une fois de plus) à Catherine Génisson. Cette fois, c'est pour déplorer le soutien apporté par la « fédé 62 » à la municipalité Alliance républicaine : «  En soutenant l'Alliance Républicaine, vous cautionnez une version révisionniste de l'histoire héninoise qui constitue une insulte pour le parti communiste et pour moi... » Et d'en profiter pour rappeler une énième fois les collusions anciennes AR-FN (pizza, recours, etc.) mais aussi l'«  acte d'allégeance à Jean-Marie Alexandre », ce qui ne devrait guère émouvoir Mme Génisson. À noter, également, le tour de force de M. Noël qui, bien qu'évoquant en filigrane le cas Ferrari, ne cite qu'une seule fois le nom de son camarade d'association et encore, hors contexte actuel (la dure loi des campagnes électorales ?)

Quant au MODEM, Patrick Piret, il fait encore plus fort en ne citant même pas le nom de son président au sein d'Un Nouvel Élan, se contentant de tailler un costard à Catherine Génisson, expliquant que le fait que cette dernière «  ait accepté de devenir la marraine d'une section PS 62 en dit beaucoup sur le peu de considération qu'elle porte à la ville d'Hénin-Beaumont et à ses habitants : Hénin-Beaumont objet d'un vulgaire deal pour obtenir une place élective aux prochaines élections sénatoriales ! »

Il n'y a finalement qu'Alain Alpern pour prendre fait et cause pour son ami Pierre en avançant qu'«  en tous les cas, Pierre Ferrari n'abandonnera pas ce combat contre le sectarisme et le racisme. Il ne se soumettra pas à d'éventuelles demandes d'exil : on est en démocratie, on doit pouvoir s'exprimer, surtout quand la cause est juste... » Ouf !


Source : La Voix du Nord
Mercredi 15 décembre 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article