Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par PCF

Brignoles.jpgLe 1er tour des élections cantonales partielles de Brignoles a été marqué par une abstention record de prés de 70 %. Cette triste participation en conformité avec toutes les partielles précédentes résulte avant tout de la désespérance que la politique du gouvernement suscite chez les électeurs de gauche. C'est elle qui met le candidat du FN en position de l'emporter au 2e tour.

Les tentatives à droite de banaliser le FN sont aussi responsables du fait que les deux candidats d'extrême droite totalisent pas loin de 50 % des suffrages exprimés.

C'est une situation d'une extrême gravité pour la démocratie et pour le combat contre l'austérité !

La division à gauche provoquée par la candidate d'EELV et encouragée par de trop nombreux socialistes locaux malgré les prises de position de la direction nationale du PS, prive notre candidat, prive la gauche de l'accès au 2e tour.

Même si le second aurait été difficile, EELV porte la responsabilité de la seule présence de l'UMP et du FN.

Dans ce contexte de division de la gauche face au danger d'extrême droite, où de plus le conseiller général sortant notre camarade Claude Gilardo maire de Brignoles ne se représentait pas, le PCF tient à souligner la qualité de la courageuse campagne de notre camarade Laurent Carratala candidat du Front de gauche.

Dans cette situation grave pour tous les citoyens du canton de Brignoles, le Parti communiste français appelle dimanche prochaine à faire barrage à l'extrême droite.

Le résultat dramatique de cette élection appelle plus que jamais à un changement de politique gouvernementale et à la construction d'une véritable perspective politique à gauche. Rassembler en ce sens est au cœur de l'action du PCF.


Pascal Savoldelli,
Responsable aux élections au PCF

Commenter cet article