Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Poches videsFaire les poches des foyers modestes et des classes moyennes, voilà ce qu’il faut retenir de ce budget 2011 ! Le projet contribuerait à l’enfoncement de la France dans une croissance molle, malsaine et sans emplois qui rechutera ultérieurement dans une récession plus grave encore.

Les plus faibles subissent une double peine : plus de prélèvements et moins de prestations sociales, détérioration des services publics et suppression des emplois publics avec 31 600 postes en moins.

Après avoir gâché des sommes astronomiques pour sauver les banques sans rien exiger d’elles, après avoir fait bénéficier les plus grands groupes de la manne publique sans aucune contrepartie, ce projet est une condamnation à perpétuité à l’austérité pour les salariés et leurs familles.

Il faut en finir avec l’injustice fiscale et mettre en cause toutes les « niches » et privilèges dont bénéficient les grands capitaux et les revenus financiers et immobiliers du capital. 30 milliards d’exonération de cotisations sociales patronales, 679 millions d’euros par an au nom du bouclier fiscal, dont 30 millions pour Mme Bettencourt, 11 milliards de taxe professionnelle, 3 milliards de TVA dans la restauration... le manque à gagner est énorme ! Du déremboursement de médicaments à la taxe sur les complémentaires santé en passant par la hausse de la TVA sur les offres internet triple play, l’essentiel des nouvelles recettes proviendra des bas et moyens revenus, comme d’habitude !

Il y a urgence à imposer un autre cap ! En plus de la seule suppression du bouclier fiscal, le PCF propose de rétablir une progressivité de l’impôt sur le revenu. Il faut mettre fin aux exonérations de cotisations sociales et augmenter les impôts sur les sociétés et sa modulation. Enfin, la création d’un grand impôt décentralisé sur le capital des entreprises s’impose.

Ce gouvernement fort avec les faibles, faible avec les forts doit revoir sa copie. Il faut une grande réforme fiscale, juste et efficace, pour tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cheforever 05/10/2010 16:47



La misere continue son travail grace a l aide de sarko et sa bande tous amis de bettencourt. 2012 cela doit changer: une question de survie.