Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Monsieur le Maire,
 
Le nouveau magazine municipal d'Hénin-Beaumont vient de paraître. Sans surprise, il ne donne la parole qu'à l'Alliance Républicaine et au Front National et ignore les 40 % d'électeurs qui n'ont pas voté pour ces deux organisations au premier tour des municipales de juin 2009 et ne sont absolument pas représentés.
 
La loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité crée un espace d'expression pour les groupes politiques dans les communes de plus de 3 500 habitants. 
 
Le PCF d'Hénin-Beaumont demande donc à bénéficier d'un espace d'expression dans le bulletin municipal.
 
En effet, nous avons participé au sein de la liste d'union « Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont » à un front républicain derrière l'Alliance Républicaine, à la demande de cette association qui a refusé toute alliance avec nous. L'Alliance Républicaine a désormais 27 élus, mais avec 20 % des voix au premier tour, elle ne peut en aucun cas se targuer de représenter les 52 % d'électeurs républicains qui ont voté pour la liste de M. Duquenne au 2ème tour des élections de 2009.
 
Le Parti Communiste ne se sent nullement représenté par la majorité municipale que vous conduisez, qui nous méprise depuis le premier jour après nous avoir calomnié durant la campagne municipale en présentant mensongèrement le front républicain antifasciste constitué en 2008 comme un soutien à la corruption, alors même que nous n'avons eu de cesse de dénoncer le système dalongevillien corrompu.
Jamais vous ne vous êtes excusés pour ces propos particulièrement malhonnêtes tenus par votre équipe à notre encontre durant la campagne municipale 2009. Au contraire, à plusieurs reprises, des membres de votre groupe ont répété ces attaques mensongères en réaction à des prises de position critiques assorties de propositions que nous émettions dans l'intérêt des habitants d'Hénin-Beaumont.
 
Vous comprendrez que nous ne puissions en aucune manière nous sentir représentés par une équipe qui nous a salis et insultés avec les mêmes arguments que l'extrême droite, et continue de le faire.
 
Aussi, nous vous saurions gré d'accepter notre demande légitime de bénéficier d'un espace d'expression du Parti Communiste dans le prochain numéro du bulletin municipal.


David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62
Vice-président d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont


Télécharger la lettre ouverte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 12/10/2010 13:52



les pétinistes ne manquent pas d'air,surtout lorsqu'ils savent que c'est leur dernier mandat.ils pourront toujours s'éxiler dans le sud,parce qu'à hénin-beaumont,certains leur demanderont des
comptes,pour avoir installer le F.N.dans un fauteuil.



jojjo 12/10/2010 08:48



mais vous n etes plus élus mr noel   qd vs étiez au pouvoir vous n avez pas donné le droit d expresssion à l opposition allez à votre manif à lens et comptez vous



David NOËL 12/10/2010 09:29



Visiblement, tu as perdu la mémoire puisque quand j'étais au pouvoir comme tu dis, le maire s'était engagé à faire reparaître un bulletin municipal et à respecter la loi sur l'expression de
l'opposition. Un règlement avait été élaboré avec le FN et l'AR en réunion des présidents de groupe et avait été voté en conseil.


Il accordait un tiers de page à chaque groupe constitué. Dans le règlement intérieur du conseil municipal, la barre pour créer un groupe était fixée à 2 élus. Christine Coget avait demandé à la
baisser à un pour pouvoir créer un groupe MoDem ce à quoi Dalongeville et Chruszez lui avaient proposé de créer un groupe technique avec Brigitte Menin pour pouvoir bénéficier des mêmes droits
que les autres groupes. Personnellement, je n'avais rien contre le fait de baisser la barre à un. J'étais attentif à cette question puisque j'anticipais sur mon éviction programmée. Il était
évident que dès que je serais viré, j'aurais créé un groupe avec Sandy Soudé et demandé à bénéficier d'un espace d'expression dans le bulletin municipal !


Aujourd'hui, la situation est différente. Il y a deux groupes, mais le groupe "majoritaire" ne représente pas la majorité des Héninois. C'est à ce titre qu'en tant que responsable politique d'une
composante du front républicain de 2009 non représentée au conseil, je demande légitimement un espace d'expression dans le bulletin municipal. 


Apparemment, tu es fâché avec la démocratie... Il faut dire que tes fréquentations frontistes ne peuvent qu'aggraver ton cas !