Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Courrier-PS-Carvin.jpgLe groupe PC de Carvin ne laisse rien passer. Les militants se sont rendus compte qu'un courrier d'invitation à une réunion de la liste du maire a été posté par la mairie..."Une erreur" pour le groupe socialiste, qui promet de rembourser cette dépense dès lundi.

C'est une histoire de campagne devenue assez courante. Le groupe PS de Carvin (sur lequel figure aussi des Verts...) a envoyé une invitation en affranchissant avec la machine de la municipalité, faisant porter le coût de cet envoi à la collectivité. Pour les militants communistes "il s'agit d'un détournement de fonds publics, et une entorse au code électoral".

Le PC de Carvin a immédiatement prévenu la presse. Philippe Kemel, le maire, dit en avoir pris connaissance dans le même temps. D'après lui, le groupe socialiste des élus, dirigé par Alain Masson, "a l'habitude et de façon tout à fait légale, d'envoyer ses invitations lorsqu'il se réunit", via la mairie. Cela fait partie des frais autorisés aux élus. Mais cette fois, il s'agissait d'une invitation plus large, qui, elle, n'incombe pas à la municipalité. D'après le maire, une erreur de vigilance au secrétariat serait à l'origine de "cet incident".

D'après le maire de Carvin, dès lundi, le groupe socialiste remboursera cet envoi. Mais le remboursement a posteriori de ce type de frais n’empêche pas l’illégalité de la procédure et l’infraction. Les communes n'ont pas le droit de prendre à leur charge le coût de l’affranchissement des courriers électoraux.

Il y a quelques mois à Lens, le maire avait été épinglé pour les mêmes faits.

Hélène Tonneillier

Légende photo : © PC Carvin Deux courriers avec le numéro d'oblitération de la commune de Carvin. Ce qui prouve que l'envoi a été réglé par la ville (malgré l'absence de tampon Carvin sur la deuxième enveloppe).


Source : France 3 Nord-Pas-de-Calais
Samedi 11 janvier 2014

Commenter cet article