Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

11-novembre-2010--14-.JPGDavid Noël, secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF, membre de la direction du PCF 62 et vice-président d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont a assisté mercredi et jeudi aux cérémonies commémoratives du 11 novembre. Yves Mascarte, membre du bureau de la section et du comité fédéral et porte-drapeau du comité local de la FNACA était présent, comme à chaque commémoration.

Mercredi soir, c'est en compagnie de Pierre Ferrari, président d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, de Patrick Piret, vice-président, de Christine Coget et Bernard Dubois, membres du bureau et de Pierre Delforge, que nous avons participé à la retraite aux flambeaux. Parents, élus, simples citoyens ont défilé derrière les porte-drapeaux, les jeunes sapeurs pompiers de l'agglomération et les enfants de l'école Fallières du rond-point de l'armistice au rond-point du souvenir où les élus et les présidents des sociétés patriotiques ont déposé leurs gerbes de fleurs.

11-novembre-2010.JPGLe cortège s'est ensuite rendu au carré militaire du cimetière centre où les enfants des écoles ont déposé une bougie devant chaque tombe de victime militaire. Bernard Houssin, président du Souvenir Français a remercié l'harmonie d'Esquerchin, les jeunes sapeurs pompiers de l'agglo qui ont reçu la médaille de bronze du Souvenir Français, les services techniques et l'ensemble des participants avant que Georges Bouquillon, premier adjoint qui remplace le maire le temps de son absence pour raison de santé invite le public à prendre le vin chaud (ou le chocolat chaud !) du poilu.

Jeudi matin, malgré le vent et la pluie, nous nous sommes retrouvés à 11h au monument aux morts du cimetière centre où le message d'Hubert Falco, secrétaire d'Etat aux anciens combattants a été lu par un élève de l'école Breuval. Après les dépôts de gerbes, le cortège s'est rendu au monument aux morts de Beaumont où des élèves de l'école Léon Blum ont relu le message d'Hubert Falco. 70 ans après la débâcle de 1940 et le début de l'occupation, il était naturel de rendre hommage à ces Français, qui ont pris tous les risques et défié les autorités d'occupation en célébrant le 11 novembre 1940, un geste qui a véritablement marqué le début de la résistance intérieure.

Après la cérémonie, l'assistance s'est rendu salle Debeyre où Bernard Houssin, président du Souvenir Français, a rappelé l'importance du devoir de mémoire et remercié une nouvelle fois les participants. 92 ans après l'armistice du 11 novembre 1918, les Héninois et Beaumontois n'oublient pas ce qui a été une des plus grandes tragédies du siècle. Au-delà des commémorations, le 11 novembre nous rappelle chaque année que le combat pour la paix et pour bannir la guerre à jamais n'est pas terminé. Ce combat, il nous revient de le poursuivre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierrot 12/11/2010 12:43



C'etait plutot jeudi matin Monsieur Noel et non Dimanche matin :)



David NOËL 12/11/2010 14:24



Oui, l'erreur est corrigée.