Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par LDH

Logo LDHUne belle victoire et un formidable défi pour l’avenir


Petite si l’on considère le faible écart de voix séparant la candidate frontiste de Philippe Kemel, la victoire de ce dernier n’en est pas moins grande pour autant. Grande d’abord au niveau du symbole, grande ensuite, et surtout, parce que les électeurs sont parvenus par leur vote à endiguer la vague bleue marine, venant ainsi contrecarrer les ambitions nationales de la leader frontiste qui ne pourra donc pas utiliser la 11ème circonscription comme marche-pied pour entrer à l’Assemblée nationale.

Le combat semblait perdu puisque tout avait été savamment orchestré pour assurer la victoire de Marine Le Pen : déferlement médiatique sans précédent, divisions laissant craindre un médiocre report des voix, campagne de dénigrement de Jean-Luc Mélenchon au premier tour mais aussi de Philippe Kemel, climat délétère entretenu par la publication - à point nommé - de plusieurs ouvrages autour de « l’affaire Dalongeville », jugement de ce dernier toujours différé par l’institution judiciaire ce qui permet d’entretenir amalgame et exploitation malveillante.

Malgré tout cela, le F.N. a, cette fois encore, perdu son pari comme il l’avait perdu face à Albert Facon en 2007.

La LDH qui avait appelé à un sursaut républicain en faisant bloc derrière Philippe Kemel, seul candidat républicain resté en lice, se félicite de cette victoire à laquelle elle a contribué à la mesure de ses moyens. Il reste que les scores obtenus par le F.N. sont anormalement élevés dans la circonscription et plus encore à Hénin-Beaumont.

Si on veut espérer les ramener dans le giron de la démocratie, il faut entendre ce que ces électeurs charmés par les discours frontistes ont à dire, il faut les rencontrer, il faut discuter avec eux, leur proposer de vraies solutions. C’est un travail de fond, de longue haleine et cette victoire-là ne pourra pas se gagner à coups de slogans.

Dans la perspective des futures municipales, il est plus que jamais indispensable que les républicains et les démocrates se mobilisent et travaillent dans l’unité pour reconquérir à la fois l’électorat perdu mais aussi les abstentionnistes beaucoup trop nombreux. Sans doute cette majorité,  exprimée ou non dans les urnes héninoises ce 17 juin, a-t-elle aussi voulu exprimer son rejet des divisions fratricides et des querelles d’ego.

Tous attendent qu’on leur propose un programme cohérent et honnête, capable d’apporter des réponses à leurs souffrances quotidiennes et à leurs inquiétudes, un programme porté par une équipe dynamique, ouverte, pluraliste, susceptible de rassembler toutes celles et ceux qui veulent faire vivre au quotidien les valeurs de la République, une équipe qui n’ait d’autre ambition que de servir l’intérêt général.

Engagée depuis des années au service de l’union des forces démocratiques, la section d’Hénin-Carvin de la LDH entend bien sûr poursuivre ses efforts et prendra de nouvelles initiatives en ce sens.

Le 18 juin 2012


Alain PRUVOT
Président de la section d'Hénin-Carvin et de la Fédération du Pas-de-Calais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article