Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

dominique-watrin.jpgIl nous est demandé de prendre acte de ce rapport définitif de la Chambre Régionale des Comptes, ce que nous faisons bien évidemment. Ce rapport est aujourd'hui public. Il a été largement commenté par la presse. Il va donc de soi que si des irrégularités ou des infractions à la loi ont été commises et si des suites sont à donner, il appartient à la justice de trancher.

Pour le reste, le rapport de la Chambre Régionale des Comptes a le mérite d'attirer notre attention sur certains points qui intéressent le Conseil Général. Des interrogations assez fortes sont formulées concernant des découverts permanents de trésorerie et une dette qui serait passée de 23 millions d'euros en 2002 à 109 millions d'euros en 2009.

Nous l'avions déjà souligné lors de la fusion acquisition de la SEPAC par la nouvelle entité ADEVIA, il n'est pas certain que la création d'un quasi-monopole qui plus est quand c'est le moins riche qui absorbe le plus riche, ait été un bien.

Je crois que l'histoire donne raison au groupe communiste. Ce qui apparaît aujourd'hui, c'est que la Société d'Economie Mixte ADEVIA, de par sa situation de quasi-monopole sur notre territoire est amenée à entrer dans toutes sortes d'opérations ce qui entraîne évidemment l'engagement de frais importants avant que les retours financiers ne commencent à rentrer.

Pour aller vite, je crois que deux autres questions sont posées.

La première d'abord aux administrateurs d'ADEVIA qui gagneraient, nous semble-t-il, à être plus réactifs aux remarques qui sont formulées par la Chambre Régionale des Comptes au-delà des réponses souvent de forme qui ont été jusque là apportées. Je pense notamment à la question des rémunérations des principaux dirigeants. Des chiffres sont cités. Ils nous interrogent car ce sont en définitive les collectivités locales qui paient.

Et puis deuxième question : quelle analyse est faite par les services financiers du Conseil Général de la situation d'ADEVIA ? Il est important que nous puissions être rassurés dans la mesure où notre collectivité apporte des garanties d'emprunt non négligeables financièrement à cette Société d'Economie Mixte.


Dominique Watrin
Premier adjoint au maire de Rouvroy
Vice-président du Conseil Général du Pas-de-Calais
Président du groupe communiste au Conseil Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article