Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

JF-Cope.jpgJean-François Copé a un problème. Il a sans doute dû se faire voler son goûter par un plus grand que lui dans la cour de récréation. Peut-être est-ce cela qui l'oppose aujourd'hui à François Fillon.
Aller chercher des histoires de cour d'école pour servir un discours communautariste aux relents racistes montre à quel point la droite en général et Jean-François Copé en l'occurrence sont prêts à tout pour masquer leurs graves responsabilités dans la situation que connaît notre peuple. On lui rappellera au passage en cette période de crise qu'il ferait bien de se préoccuper de ceux qui ne peuvent pas se payer un pain au chocolat plutôt que de disputes puériles. Attiser de nouvelles guerres de religion est indigne d'un responsable politique.
 
Si nous le comprenons bien, il s'agit d'aller faire du gringue à l'extrême droite et de continuer à protéger les saigneurs de la finance qui se délectent de la guerre des pauvres, dont on a vu moult exemples ces derniers temps. Il nous trouvera face à lui pour rassembler tous ceux et celles qui en ont assez qu'on avilisse ainsi les êtres humains et qui veulent de vraies solutions. Monsieur Copé, nous vous enverrions bien au piquet, mais vos propos sont autrement plus graves que cela. Ils sont une insulte à la République et à la laïcité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lourdel Yves 07/10/2012 17:49


Hélas, j'ai comme le sentiment que les pouvoirs publics avec leur histoire de cellule d'extrémistes islamiques (un mort tout de même à Strasbourg, flingué par les flics) s'ingénient eux aussi
à réveiller de mauvais démons. Pourtant avec Copé, son racisme anti-blancs et ses petits pains au chocolat il y a déjà largement à faire, sans ajouter de l'huile sur le feu.


Yves Lourdel