Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

01-05-10La journée du premier mai était placée sous le signe de la lutte et des revendications. Hier matin, David Noël, secrétaire de section du PCF d'Hénin-Beaumont et vice-président d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont était dans les salons d'honneur de la mairie, pour la traditionnelle remise des doléances des syndicats.

Autour d'Eugène Binaisse, qui remplaçait Daniel Duquenne, absent, siégeaient Freddy Thorez pour les territoriaux Force Ouvrière, Philippe Martel pour les territoriaux de l'UNSA, Dany Coolen, secrétaire de l'union locale CGT de Lens-Hénin, Albert Lebleu pour Choeur de Fondeurs, madame Banaszak, pour la Fnath, ainsi qu'un représentant de la CFTC et un représentant de la CFE-CGC.

Dans la salle, peu de monde hormis les élus, des syndicalistes et des responsables politiques : DLR représenté par Pascal Wallerand et l'équipe d'Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont avec Pierre Ferrari, président de l'association, Patrick Piret, vice-président, Claire Boutillier, Omar Hamed et Pierre Delforge. Dans son discours, Eugène Binaisse taclera d'ailleurs l'absence du FN.

Venus en force, les territoriaux CFTC, conduits par Patrick Descamps, avaient déployé une banderole au fond de la salle exigeant d'être respectés par la municipalité, des revendications relayées à la tribune par la CFTC, la CGT et l'UNSA.

Gêné, Eugène Binaisse a rappelé qu'il était lui-même syndicaliste et a dénoncé les attaques sur les retraites avant de promettre aux agents territoriaux qu'il y aurait des discussions.

Le PCF d'Hénin-Beaumont s'associe totalement aux revendications des agents territoriaux, condamne l'amputation des primes IEM et IAT des agents municipaux, alors que les élus se sont augmentés de 22 % et demande à la municipalité de revenir sur sa décision. Le PCF d'Hénin-Beaumont appelle la municipalité à respecter le personnel municipal et à cesser les pressions et les menaces de supprimer des postes et d'envoyer des agents au centre de gestion.

Après un dépôt de gerbe au monument aux morts des victimes du travail, cimetière centre, l'assistance était conviée au verre de l'amitié.

01-05-10 (5)Dans l'après-midi, Pierre Ferrari et David Noël se sont rendus à Arras pour le salon du livre d'expression populaire et de critique sociale. Nous avons longuement discuté avec Alain et Danièle Pruvot, de la LDH, mais aussi avec les militants de la FSU, d'Amnesty International, du Secours Populaire, avec Grégory Glorian, secrétaire départemental de la CGT.

De nombreux élus et responsables communistes étaient présents sur le stand de Liberté 62 : Hervé Poly, premier secrétaire fédéral, Jean-Claude Danglot, sénateur du Pas-de-Calais, Cathy Poly, conseillère régionale, Bernard Czerwinski, maire de Drocourt et de nombreux camarades de la section d'Arras.

Déambulant entre les stands, nous avons salué les copains de Fakir, le journal alternatif né à Amiens, qui distribuaient leur excellent 4 pages spécial retraites. Nous vous invitons à le télécharger et à l'envoyer à tous vos contacts.

Hier, d'Hénin-Beaumont à Arras, la bataille des retraites était donc dans toutes les têtes. Le PCF d'Hénin-Beaumont est bien décidé à la mener dans l'unité avec tous ses partenaires pour faire échec aux projets gouvernementaux de casse des retraites.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ben 05/05/2010 22:51



http://mjcf.pevele-melantois.over-blog.fr/article-un-premier-mai-sous-les-drapeaux-rouges-49882992.html


 


Vidéo du premier mai de la Jeunesse Communiste du Pévèle Mélantois ;)



anonyme 02/05/2010 22:19



le F.N. absent au 1é mai et à la commémoration des déportés ,ansi que l'invisible perpétuel,( l'augmenté de 22%),duquenne,c'est ce qu'on appelle l'esprit de famille.