Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Affiche departementales 2015 HB2 (2)Nos concurrents (UMP)-UDI-MoDem-PS-MRC disent défendre la solidarité départementale « sans verser pour autant dans l’assistanat ».

De fait, la misère, surtout dans notre territoire, ne fait que croître. C’était le cas sous Sarkozy, c’est encore le cas sous Hollande.

Mais revenons sur la notion d’« assistanat ». Quand le montant du RSA, versé par le Département, ne permet pas de vivre et maintient dans la pauvreté, quand cette aide minimale n’existe pas pour les moins de 25 ans, quand le chômage des jeunes atteint 35 %, il y a s’interroger sur ce fameux « cancer » de l’assistanat dénoncé en général du côté de la droite.

36 % des allocataires potentiels du revenu de solidarité active (RSA socle, ex-RMI) et 68 % de ceux du RSA activité (complément de revenu versé aux travailleurs pauvres) ne demandent pas à en bénéficier alors qu’ils y ont droit, selon le dernier rapport officiel.

Pourquoi ? Stigmatisation, honte, méconnaissance du dispositif, complexité bureaucratique, effet limité du RSA sur la réduction de la pauvreté, etc. Voilà ce qu'il faut combattre.

Pendant ce temps là, les capitalistes sont gavés par milliards de cadeaux sociaux et fiscaux. Les actionnaires «s’assistent tout seul» en se votant les juteux dividendes, eux qui ont l’immense privilège d’avoir de l’argent. Qui sont les assistés et les profiteurs ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article