Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Salle-Anicet-Copin-10-04-10.JPGMonsieur le Maire,


J'ai récemment constaté les nombreuses dégradations de la salle Anicet Copin et je voudrais vous alerter sur ce sujet qui touche particulièrement notre section, dans la mesure où cette salle municipale porte le nom de notre regretté camarade, adjoint au maire de 1983 à 1989.

Au cœur de la cité Darcy, la salle Anicet Copin est une vitrine du quartier et accueille chaque semaine de nombreuses associations pour des permanences ou des événements. La salle Anicet Copin est un lieu de vie important du quartier Darcy.

Malheureusement, la salle Anicet Copin est couverte de tags sur les murs extérieurs. Plusieurs vitres sont brisées et remplacées par des planches de bois. La lampe située au-dessus de la porte donnant sur l'espace vert à l'arrière de la salle est cassée. La peinture du plafond s'écaille.

Plus inquiétant, le revêtement de sol des jeux pour enfants de l'espace vert est déchiré à de nombreux endroits, laissant apparaître la dalle de béton. Que se passerait-il en cas de chute d'un enfant sur le béton ?

Ces dégradations posent un réel problème de sécurité et donnent une image négative du quartier.

Nous espérons vivement que vous pourrez rapidement effectuer les réparations indispensables afin de restaurer cette salle municipale et de prévenir tout risque d'accident. 

Restant à votre disposition, recevez, Monsieur le Maire, mes respectueuses salutations. 


David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont

 

Copie à : M. René DELESALLE, Adjoint au Maire délégué aux travaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J






Augmentation des Indemnités : La
polémique Duquenne ne désenfle pas !
19 avril 2010 par Administrateur Pas de commentaires »



La polémique sur l’augmentation des indemnités de D. Duquenne et de son équipe continue à agiter légitimement Héninois, Beaumontois mais aussi la classe politique dans son ensemble.
Pour preuve nous avons reçu  au cours de ce week-end pas moins de quinze mails d’indignations sur ce seul sujet ! Du jamais vu jusque là !


 Coté PS la pilule a aussi beaucoup de mal à passer. Si les responsables de la fédération socialiste du Pas-de-Calais, très embarrassés par cette affaire, restent muets, les
militants et secrétaires de sections du département n’hésitent pas à nous fait part de leur écœurement. Dans le Nord également, des cadres et pas des moindres,  n’ont pas eu de mot
assez dur, en coulisse, envers les élus Héninois…En effet, la ligne tracée par Martine Aubry, mais aussi Pierre de Saintignon, basée sur des valeurs très ancrées à gauche comme la
solidarité, la générosité, l’humanisme ou bien encore  le respect des concitoyens, est à l’opposé de la politique municipale mise en place par la majorité depuis sa prise de
fonction en Juillet dernier. Rappelons aussi que D.Duquenne et son équipe ne sont pas à leur premier coup d’essai : ils avaient dès 2008 déjà assumé le parti pris du Bling
Bling en signant un accord avec la Fédération UMP du Pas-de-Calais.


A titre d’exemple, nous mettons en ligne ci-dessous un article rédigé par un Secrétaire de Section PS du secteur faisant état de son profond dégout à l’encontre de D. Duquenne et de son
équipe.



14 avril 2010, prés de chez nous…


A Hénin Beaumont, d’élections en élections, le score de Marine Le Pen s’alourdit sans que véritablement l’intéressée y soit pour quoi que ce soit. Point n’est besoin pour elle d’être
fine stratège, de faire preuve de compétence ou de se montrer charismatique. Ni même d’occuper le terrain, d’être présente localement, proche de la population. Peu n’importe que
l’opposition qu’elle représente soit constructive ou pertinente : c’est le scandale politico-financier permanent, la faillite morale et la crise économique qui inexorablement poussent
vers elle une population complètement déboussolée et viscéralement dégoutée par l’indigne spectacle politique dont elle est depuis trop longtemps témoin. Ce n’est rien d’autre qu’un
immense dégout qui vomit comme un excès de bile dans les urnes héninoises le vote FN…


Alors que partout en France les familles sont confrontées aux tourments des fins de mois difficiles et que les élus voient avec une même angoisse se tarir les ressources des
collectivités territoriales, à Hénin Beaumont cette situation est vécue plus dramatiquement encore, les contribuables étant priés de renflouer les finances publiques laminées,
lessivées, asséchées, anéanties par les années de gestion désastreuse de Gérard Dalongeville… En politique il y a des symboles qui comptent. Aussi, je vous prends à témoin : Cette
délibération prise lors dernier Conseil Municipal qui s’est tenu cette semaine à Hénin, n’est-elle pas à vomir ? Est-ce de l’inconscience ou de la connivence ? Les élus de la Majorité
à Hénin sont-ils affligés de l’intelligence ou anémiés du sens moral ?


Nul doute qu’en décidant de s’octroyer (avec effet rétroactif et alors que le Maire est absent depuis 6 mois) une indécente augmentation de leurs indemnités, plus de 22% SVP, c’est
assurément de nouvelles cohortes d’électeurs frontistes qu’ils ont voulu offrir à la fille de son facho de père. Je ne sais plus qui disait que « La patrie d’un cochon se trouve
partout où il y a du gland ». A force de faire prendre à Hénin Beaumont les allures d’une bauge bien fangeuse s’étonnera-t-on demain d’y voir s’y installer durablement cochons, truies
ou autres bêtes immondes ?





Pas de commentaires »


Posté dans Articles








Répondre