Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Courrier maire CGT 18-02-14Le tract distribué par la CGT Territoriaux appelant à sanctionner la municipalité sortante qui n'aurait pas su écarter plusieurs cadres très contestés par le personnel, mettre en place un organigramme et revoir les différentes primes attribuées, jugent les syndicats, de manière opaque, a fait réagir le maire qui a publié une lettre aux agents municipaux et laisse sous-entendre qu'il pourrait sanctionner le secrétaire de la CGT Territoriaux, René Gobert.

Dès mardi, plusieurs employés municipaux nous ont envoyé ce courrier du maire qui les a beaucoup choqués.

J'ai pu m'entretenir mardi soir avec René Gobert qui revendique une démarche syndicale et pas politique, comme le soupçonne Eugène Binaisse.

Ce bras de fer entre le maire et la CGT témoigne des vives tensions entre la municipalité et le DGS Philippe Thibault d'un côté et la majorité des organisations syndicales de l'autre. On se souvient que lors de la cérémonie des voeux du maire au personnel, les militants de trois organisations syndicales ont tourné le dos au maire en signe de protestation.

Le PCF appelle le maire à écouter les revendications du personnel et à privilégier le dialogue plutôt qu'à menacer les représentants syndicaux de sanctions.

En cas de victoire de notre liste aux prochaines élections municipales, nous nous engageons à organiser immédiatement une table ronde avec l'ensemble des organisations syndicales et à tout remettre à plat. Les agents territoriaux ne sont pas une charge, ce sont des amoureux du service public et ils sont une chance pour notre ville.

Commenter cet article

anonyme 22/02/2014 10:20


Monsieur Noël


Une table ronde ne suffira pas; ou plus exactement, ce sera le début d'un long processus qui devra se traduire impérativement pour tous les agents, catégories A, B,C -tous sans exception, DGS
compris- par un plan de formation qui intégrera les fondamentaux de la République, de l'Etat, des Collectivités territoriales . Il devra intégrer ce que sont les pouvoirs et ce que cela
signifie... Il conviendra en outre de travailler sur la fonction publique territoriale, sur ce que signifie l'égal accès aux postes de la FPT, ce que signifie un budget, l'égal accès aux marchés
publics et ce qu'il risque d'en coûter au pénal si les règles ne sont pas respectées ou détournées comme cela arrive trop souvent. Pour mettre en oeuvre cela, vous vous appuierez sur le CNFPT
national et l'Institut National de la Fonction Publique Territoriale à Strasbourg. La situation d'Hénin est trop grave pour qu'il n'y ait pas la mise en place de mesures exceptionnelles de
formation si l'on veut sortir de cet environnement complétement fou... s'il en est encore temps !


Je viens de donner quelques pistes, mais il est évident qu'elles devront être précédées d'un diagnostique que seule, l'INET est à même de mettre en oeuvre, sans que cela ne soit un fardeau de
dépense supplémentaire pour la collectivité.

anonyme 22/02/2014 10:05


Ce n'est quand même pas tres futé de la part d'un maire se réclamant des valeurs du PS... à moins que ces valeurs ne soient à ce point corrompues par les hommes qui prétendent incarner cette
philosophie du bonheur -car c'est aussi celà le socialisme-


On peut reprocher des attitudes aux responsables syndicaux, mais de là à prendre à témoin par écrit chacun des personnels territoriaux et mettre nominativement en cause à quatre reprises leur
représentant relève de l'inconscience ! de la stigmatisation pure en contradiction absolue avec les valeurs républicaines.


Observe-t-on celà dans le privé ? et même dans le public ?


Il faut vraiment être à Hénin Beaumont et avoir perdu ses repères pour en arriver là.


On a beau se consoler en disant qu'Eugène Binaisse n'en est pas le rédacteur; on reste néanmoins abasourdi qu'il puisse signer et ajouter un mot à la main, ce qui ne laisse aucun doute sur son
état d'esprit: en un mot, ce courrier est lamentable.


Certains diront, l'âge aidant... certes mais le maire reste le maire et ce n'est pas faute de l'avoir averti à plusieurs reprises -de lui avoir prodigué quelques conseils de management- On veut
bien croire qu'il est sous l'emprise de son DGS, mais ce n'est pas rendre service à ce fonctionnaire territorial de responsabilité, ni à la fonction publique territoriale dans son ensemble que de
laisser ainsi filer les choses.


Cette ville est malade, bien malade dans un bassin minier qui ne l'est pas moins et la peste brune a déjà bien fait des victimes sans que les représentants du parti fasciste et raciste ne soient
encore élus...