Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par Marie-Serge OPIGEZ

Georges-Bouquillon-Jean-Bernard-Deshayes.jpgUn pas en avant, deux en arrière...
Pas facile à suivre les pas de danse des élus communistes héninois qui, après avoir fini l’année 2002 en critiquant vertement l’absence de démocratie de Gérard Dalongeville et des pratiques budgétaires pour le moins inconséquentes, reviraient de bord spectaculairement lors de l’examen du DOB 2003. Une fidélité qui sera d’ailleurs récompensée par l’obtention d’un poste d’adjoint de quartier pour Guy Creuze...
Curieusement, au niveau de la fédération PC, alors qu’on ne se gêne guère pour déplorer l’attitude de Jean-Bernard Deshayes et ses amis à propos de leur manque de constance, on n’en aura pas pour autant décidé de mettre officiellement les pieds dans le plat.

Les amis de Georges
Revirements, encore et toujours... Au MRC, également, l’année aura été chaude et riche en coups de théâtre. Ainsi, dans la foulée de la disgrâce connue au sein de l’équipe municipale héninoise où il se sera vu retirer ses délégations, Georges Bouquillon vivra, dans la foulée, une autre éviction.
Celle de la responsabilité de la section MRC héninoise. Le « piquant » de l’histoire réside essentiellement dans le fait que c’est l’ancien DGS héninois, Richard Gonzalez, qui aura barré le chemin à son ex-ami Georges (qui, de ce fait, n’aura même pas voulu présenter sa candidature) et prôné la réconciliation avec Gérard Dalongeville. Lui qui, quelques mois plus tôt, quittait la mairie d’Hénin-Beaumont par la petite porte après de longs mois de guerre froide avec le maire. Qu’en politique, l’amitié est décidément une belle chose...


Source : La Voix du Nord
Samedi 03 janvier 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article