Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Assemblee-Rouvroy-23-05-11-reduit.JPGLundi, les communistes du Pas-de-Calais se sont réunis à Rouvroy pour une assemblée départementale convoquée par la direction fédérale dans le cadre de la préparation des élections présidentielles de 2012. C'est en effet lors de la conférence nationale des 3, 4 et 5 juin, à Montreuil, que les membres du Comité National et les délégués des fédérations choisiront la stratégie du Parti Communiste pour les présidentielles et désigneront un candidat.

La Fédération communiste du Pas-de-Calais avait donc organisé une assemblée départementale des adhérents pour permettre à chacun de s'exprimer.

Au cours du mois de mai, les comités de section et conférences de section ont été l'occasion de débattre des présidentielles de 2012 et de faire entendre la voix des adhérents de la base en rédigeant des motions que les intervenants ont lues lundi soir à Rouvroy.

Environ 200 militants communistes de tout le département étaient présents et très majoritairement, les militants communistes du Pas-de-Calais se prononcent pour une candidature communiste dans le cadre du Front de Gauche.

Pour la section d'Hénin-Beaumont, c'est Yves Mascarte, membre du comité de section et du comité fédéral, qui a lu la motion des communistes héninois qui figure ci-dessous et qui a été adoptée à l'unanimité.

"La section d'Hénin-Beaumont, réunie en comité de section le mercredi 18 mai a débattu de la stratégie pour les élections présidentielles et déplore l'absence de transparence et de démocratie dans notre parti dans le processus de désignation d'un candidat aux présidentielles.

La procédure de désignation choisie par la direction nationale ne respecte pas la souveraineté des adhérents.

Dans le cadre du Front de Gauche, une candidature communiste aurait été aussi, voire plus légitime qu'une candidature non-communiste qu'on nous impose à la faveur d'un chantage de nos partenaires.

Nous nous interrogeons également sur la participation financière de nos partenaires du Front de Gauche à la campagne : l'éventuel remboursement des frais de campagne sera-t-il proportionnel aux efforts financiers et militants fournis par chaque organisation du Front de Gauche ? Qui paiera la note, si nous ne dépassons pas les 5 % ?

Au-delà de la présidentielle, les communistes d'Hénin-Beaumont rejettent tout marchandage pour les législatives et soutiendront une candidature communiste dans leur territoire."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article