Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

anecr-2.jpgRécemment nous avons rencontré les représentants des élus du Groupe Socialiste & Républicain et du Groupe Communiste du Conseil Général du Pas-de-Calais. Ceux-ci nous ont une nouvelle fois alerté sur les menaces qui pèsent sur l’action du Département. Ils soulignent la mise en danger des finances, de l’emploi et du statut de la Fonction Publique, la réorganisation de la fiscalité locale avec notamment la suppression de la taxe professionnelle et le projet de « réforme » des collectivités territoriales en cours d’examen au Parlement. Cette loi dans son opacité vise à éliminer les contrepouvoirs locaux et à rayer d’un trait de plume le principe de proximité.

La suppression de la taxe professionnelle, la baisse des dotations, le report des charges de l’Etat sur les différentes collectivités alors que celles-ci n’ont pratiquement plus d’autonomie fiscale programment l’asphyxie financière des collectivités et l’aggravation des inégalités entre les territoires.

C’est la traduction d’une recentralisation autoritaire des pouvoirs, alors que les collectivités locales, particulièrement les départements, constituent le principal soutien aux secteurs culturel, sportif et associatif.

C’est pourquoi la Fédération Départementale des Elus Socialistes et Républicains et l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicains décrètent l’état d’alerte et appellent les forces vives du Pas-de-Calais à se mobiliser pour que le Département puisse continuer son action de solidarité et de proximité.

Elus locaux, représentants des associations, syndicats, personnels de la Fonction Publique Territoriale sont invités à une rencontre débat qui se déroulera le :


Samedi 18 septembre
de 9H30 à 12h
au Parc départemental d’Ohlain


Ces Etats généraux doivent être un moment fort de la mobilisation en cours pour que vivent les départements et les collectivités locales, pour exiger le retrait de ces réformes régressives et esquisser les contours d’une véritable réforme démocratique, ambitieuse et solidaire, associée à des moyens humains et financiers, adaptés.


Frédéric CUVILLIER,
Président de la Fédération Départementale des Elus Socialistes et Républicains

Dominique WATRIN,
Président de l'Association Départementale des Elus Communistes et Républicains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article