Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

vdn vote budget 2009David Noël, le 27 mars 2009 : « En Mairie, on ne cesse de découvrir des factures qui traînent ! »

Après le terrible et désormais mythique aveu d’impuissance de Daniel Duquenne « je n’assume pas le passif » (Voix du Nord du 21 juillet) qui traduisait déjà à l’époque une incapacité évidente de la nouvelle équipe à prendre en main la destinée d’Hénin-Beaumont dès juillet, nous avons aujourd’hui confirmation que ces derniers n’ont malheureusement toujours pas pris la mesure de la tâche qui les attend. En effet, la municipalité dit aujourd’hui avoir « découvert » dans les fonds de tiroir de l’Hôtel de Ville des factures impayées à hauteur de 9 millions d'euros. Mensonge !

Rappelons à Mesdames et Messieurs les élus que David Noël, Christine Coget et Pierre Ferrari, alors Conseillers Municipaux en opposition à G. Dalongeville, avions dénoncé cette situation dès mars 2009 ! Nous condamnions alors des « dysfonctionnements financiers graves et des factures impayées pour un montant total de neuf millions d’euros supplémentaires. » C’est aussi la raison pour laquelle David Noël et Pierre Ferrari avaient appelé, avec nos amis Verts et PRG, à voter CONTRE le Compte Administratif 2008 et le Budget 2009 dans le cadre d’un appel à la « désobéissance civile » également au cours du mois de mars 2009.

Après avoir proposé toute une série de mesures d’urgence, Pierre Ferrari avait alors déclaré en séance du Conseil Municipal du 30 mars 2009 : « Plus que jamais dans ces conditions, le devoir d’un Maire, soucieux des deniers des habitants, est d’avoir une rigueur et une cohésion dans sa gestion municipale. Monsieur DALONGEVILLE, lui, s’est dispensé de ce devoir de clarté et de transparence. » Il fut également le premier au cours de cette séance à demander la démission du Maire Dalongeville pour ces mêmes raisons. « De plus au vu des observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes, qui seront rendues publiques dans un délai de 2 mois, il y aura lieu de prendre toutes les mesures utiles qui vont de la mise sous tutelle à une initiative responsable du Maire qui devrait être sa démission pour repartir du bon pied. » Quelques jours plus tard le Rapport de la Chambre Régionale des Comptes confirmera ses propos.

Ce nouveau mensonge avéré de la municipalité pourrait à nouveau être lourd de conséquences pour le clan Duquenne qui, après 6 mois de mandat, a déjà été prise de nombreuses fois en flagrant délit de manœuvres politicardes. En clair, ce clan use des mêmes pratiques que G. Dalongeville en tentant de réécrire l’histoire à sa sauce. Mais comme en attestent nos écrits et prises de position de l’époque, les élus de la majorité d’aujourd’hui savaient très clairement qu’il existait des factures impayées et connaissaient leur montant bien avant leur élection en juillet dernier. Tenter aujourd’hui de faire croire le contraire à nos concitoyens relève d’une malhonnêteté intellectuelle et en dit long sur leur impuissance à gérer une situation de crise avec sérieux et efficacité dans un climat emprunt de sérénité. Et ce n’est surement pas en essayant de dissimuler la vérité et en ayant recours au mensonge, déjà connu sous l’ère Dalongeville, que la situation de notre Ville s’améliorera.

En optant pour cette stratégie de la tromperie, le clan Duquenne s’enferme plus que jamais dans une logique de mépris vis-à-vis des Héninois, des Beaumontois et se dérobe de ses devoirs d’élu. De plus, contrairement à ce qu’avancent les élus, il est possible d’agir pour desserrer ces mêmes contraintes et faire sauter les verrous. Mais, surtout, il faut en permanence donner à nos concitoyens les informations essentielles sur les grands dossiers en discussion, exposer les enjeux financiers et politiques, les projets en cours d’examen et provoquer des confrontations d’opinions libres.

6 mois après les élections, il est hors de question pour nous d’abandonner notre ligne de conduite basée sur la transparence, la clarté et la vérité. L’ambition, mais également la morale que doit un élu de la république à ses concitoyens sont au cœur du projet qui est le nôtre pour le rayonnement de notre Ville. L’association « Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont » exige que l’équipe majoritaire cesse de se défausser et agisse pour redonner à Hénin-Beaumont ses lettres de noblesse. Au lieu de toujours subir Monsieur Duquenne, il faut enfin AGIR !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 12/01/2010 17:58


Georges Bouquillon a connu Jean-Marie Alexandre au collège ... hé oui , dans la cour de récréation , Jean-Marie Alexandre lui apprenait à tricher lorsqu'ils jouaient aux billes et lui apprenait
aussi à ne pas se faire prendre quand il faisait ses coups en douce !!!


réelection 12/01/2010 17:28


daniel duquenne a donné sa démission.un  conseil municipal exceptionnel aura lieu ce samedi matin ,en urgence,pour élire un nouveau maire.