Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Nos amis de Fakir, le journal alternatif d'enquêtes sociales né à Amiens et animé notamment par François Ruffin, reporter à Là-bas si j'y suis sur France Inter et au Monde Diplomatique viennent de recevoir une mise en demeure du service juridique du groupe Casino à la suite de la publication sur leur site internet d'un article sur Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino.

Fakir a retiré l'article de son site, mais c'est un reportage complet qui paraîtra dans le prochain numéro du journal que nous commanderons pour diffusion militante afin de soutenir la presse alternative. Le PCF d'Hénin-Beaumont tiendra ses lecteurs informés des suites de cette affaire.



fakir logoJean-Charles Naouri nous attaque ? Fakir recule... pour mieux sauter.

On ne touche pas aux patrons des multinationales sans risques. Suite à la publication, sur notre site www.fakirpresse.info, d'un article intitulé "Jean-Charles Naouri :  l'économie casino", nous avons reçu une mise en demeure du service juridique du groupe Casino.

Dans l'urgence, nous choisissons de reculer.
Pour mieux sauter, bientôt.

Pourquoi ? Parce que ce papier n'était, pour nous, qu'un apéritif, qu'un avant-goût, qu'une introduction. Dès le prochain numéro de Fakir (à paraître, dans tous les bons kiosques, le samedi 26 juin), nous publierons une longue enquête sur Jean-Charles Naouri, sur sa brillante carrière des cabinets socialistes à Moulinex, sur ses réseaux de Catherine Soubie au procureur Courroye, et surtout sur l'envers de sa réussite côté salariés…

Sur ce plat de résistance, solide, costaud, nous bataillerons.
Devant les tribunaux si nécessaire. On préférerait mieux pas, c'est de l'argent, de l'énergie, du temps dépensés en vain - contre des sociétés qui, elles, ont des fortunes et du personnel à gaspiller. On préférerait mieux pas, donc, mais s'il faut se présenter devant des juges pour maintenir un droit à la critique, même féroce, de nos dirigeants économiques, alors nous nous présenterons devant les juges, confiants.
Et nous compterons alors sur votre soutien.


L'équipe de Fakir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article