Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

dsk.jpgDominique Strauss Kahn veut en finir avec la retraite à 60 ans. Pour le directeur du FMI, si « on vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans ». Avec de telles déclarations, DSK met ses pas dans ceux des libéraux de tous poils qui n’ont qu’une obsession : en finir de près ou de loin avec les droits sociaux du plus grand nombre pour donner des gages aux marchés financiers.

Rappelons au dirigeant « socialiste » que le droit au départ à la retraite à 60 ans est d’abord et avant tout le résultat de luttes sociales intenses. Identifier cette conquête sociale, à un « dogme » peut prêter à sourire de la part du principal représentant d’une institution qui n’a qu’une religion : l’austérité pour les peuples et le carnet de chèque pour les banques. Les propos de Dominique Strauss Kahn sont-ils ceux d’un homme de gauche où sont-il les propos isolés d’un homme que la fonction de dirigeant du FMI fait inexorablement dériver ? La question se pose.


Pierre Laurent,
Coordinateur national du PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yves LOURDEL 23/05/2010 23:10



Les propos de DSK (et pas seulement sur les retraites) sont totalement en contradiction avec le programme que vient de publier le PS. Qui croire? Ni l'un ni l'autre.


Yves LOURDEL