Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

ayrault-mittal.jpgLes 2 heures de réunion à Matignon, entre le gouvernement et les syndicalistes de Florange ont détricoté l'accord de Jean-Marc Ayrault avec Mittal. « Florange n'est pas sauvé et l'accord est une coquille vide » ont déclaré les syndicalistes à leur sortie. Le premier ministre est, au final, bien seul à défendre son choix sur les plateaux de télévision : « pas de plan social », peut il répéter sans conviction. Fermeture des hauts fourneaux, diminution des effectifs, investissements minimum... Bref, le gouvernement accepte le pouvoir du financier indien.

Quid du choix combatif de nationaliser, quid des repreneurs solides non reçus par François Hollande, quid du redressement productif ? La seule bonne nouvelle de la soirée, c'est que les syndicats ressortent plus unis et plus combatifs après leur sortie de Matignon.

Le PCF continue à exiger une table ronde et la nationalisation, condition pour porter un vrai avenir industriel pour Florange.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article