Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Photo-40-ans-FN.jpgDécidément, ce mercredi a des allures de sale journée pour le FN. Après l'histoire du compte suisse de Jean-Marie Le Pen ouvert par un trésorier gênant, place à la photo embarrassante de Marion Maréchal-Le Pen.

Sur ce cliché, révélé en février par le site REFLEXes et exhumé par «Le Point» dans son numéro à paraître jeudi, la députée du Vaucluse pose avec plusieurs personnes, parmi lesquelles Edouard Klein, chef de file du GUD (Groupe union défense, une organisation étudiante d'extrême-droite), et Baptiste Coquelle, militant du mouvement skin, qui prend par l'épaule Julien Rochedy, le directeur du Front national de la Jeunesse et président des «Jeunes avec Marine».

L'image date du 11 décembre 2012. Le Front national fêtait ce jour-là ses 40 ans à huis-clos, avec les Forbans pour mettre l'ambiance à la Mutualité à Paris (Ve). Les tenues BCBG et autres smokings sont de la partie. Depuis l'accession de Marine Le Pen à la tête du parti, la dédiabolisation est l'un des maîtres-mots de la présidence. La présence d'une frange de militants d'extrême-droite à ce banquet fait donc tâche.

Selon «Le Point», Baptiste Coquelle est le genre de personne qui aime se faire photographier en faisant le salut nazi avec un casque de SS sur la tête et une croix celtique en toile de fond. La preuve :
Baptiste-Coquelle.jpg
Dans un communiqué publié mercredi, Marion Maréchal-Le Pen répond à la parution de ces photos en expliquant qu'elle n'avait pas «les moyens de (s)’assurer que ceux qui posent avec (elle) ne sont ni des fraudeurs fiscaux, ni des repris de justice, ni des criminels ou des extrémistes».

«Je veux dire ici ensuite clairement que ces gens se trompent de porte en venant au Front National, ajoute-t-elle. Je considère, à l’image de Marine Le Pen qui le répète régulièrement, que ceux qui font l’apologie d’un régime totalitaire qui a notamment mis la France à genoux sont tout sauf patriotes. Ils n’ont, en tout état de cause, pas leur place dans notre mouvement.» Cependant, ils peuvent apparemment participer aux soirées d'anniversaire du FN.

Légende photo : PARIS, LE 11 DECEMBRE 2012. Marion Maréchal-Le Pen (au fond) pose avec des membres du FN. Julien Rochedy (avec le nœud papillon), président des «Jeunes avec Marine», est à côté de Baptiste Coquelle, militant radical d'extrême-droite. Accroupi, sur la droite, se trouve Edouard Klein, figure du GUD. | Reflexes.samizdat.net


Source : Le Parisien.fr
Mercredi 10 avril 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lourdel Yves 12/04/2013 13:42


N'en jetez plus, avec l'Huma d'aujourd'hui la coupe est pleine.


Y.L.