Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Meeting Lens 04-02-10 (30)Grand succès pour le meeting du Front de Gauche, qui se tenait, jeudi, à Lens, salle Jean Nohain. Plus de 300 militants communistes venus de tout le département étaient réunis pour applaudir les 43 candidats du Pas-de-Calais de la liste l'Humain d'abord, conduite par Alain Bocquet.

David Noël et ses camarades de la section d'Hénin-Beaumont étaient bien évidemment présents dans la salle.

C'est Thomas Boulard, adjoint au maire de Divion et membre du Bureau Fédéral qui a présenté chacun des candidats et des orateurs, à commencer par Fiodor Rilov, l'avocat des Samsonite, des Sublistatic et des Staf, venu accompagné de Nicole Salembier, déléguée syndicale de Moy Park et de Renée Ponthieu, figure emblématique de la lutte des ouvrières de Samsonite. L'avocat communiste et les salariés ont remercié Jean Haja et Dominique Watrin pour leur soutien sans faille. Faisant le lien entre luttes sociales et élections, Fiodor Rilov a appelé à élire des conseillers régionaux qui se battront contre les licenciements boursiers et pour donner des droits nouveaux aux salariés. Il y aurait par exemple une mesure simple à faire passer, c'est de donner aux élus du personnel un droit de veto sur les plans de licenciement dans toutes les entreprises qui touchent des aides publiques et qui font des profits.

Après Fiodor Rilov, ce sont les responsables politiques qui se sont succédés au micro et à la tribune : Alain Bruneel, maire de Lewarte et président du groupe communiste au conseil régional, Marc Dolez, député PG du Nord, Nicole Taquet, directrice d'école et chef de file de la Gauche Unitaire, ancienne élue LCR au conseil régional entre 1998 et 2004, Laurence Sauvage, chef de file du Parti de Gauche pour le Pas-de-Calais et Jacky Hénin, député européen, tête de liste du Pas-de-Calais de la liste l'Humain d'abord. Chacun a expliqué, avec force et détermination en quoi le vote Front de Gauche pourra faire changer les choses pour notre région.

Meeting Lens 04-02-10 (29)Enfin, Alain Bocquet ovationné par les militants, a livré un discours remarquable, revenant sur la lutte des Pimkie, sur le combat des salariés de la raffinerie des Flandres, à Dunkerque, sur la casse du service public et des retraites.
Surtout, Alain Bocquet a réaffirmé son ambition pour notre région. A la traîne dans tous les classements en matière d'emploi, de santé, de recherche, le Nord-Pas-de-Calais a une population jeune, dynamique, courageuse. Notre région dispose d'atouts pour être dans le top 5 des régions françaises. Alain Bocquet a multiplié les propositions pour faire bouger notre région.
Pour se faire entendre, pour battre la droite il y a besoin d'une bonne gauche.
Commentant les propos de Daniel Percheron qui promettait de faire de la région un "bouclier" contre les attaques de la droite, Alain Bocquet a ironisé : "Daniel Percheron utilise un bouclier en carton pâte. Moi, j'ai un bouclier en acier trempé et je n'ai pas que ça parce qu'un bouclier, c'est bien, mais avec un bouclier, il faut une lance !".
S'adressant aux 45 % d'abstentionnistes que prévoient les sondages, Alain Bocquet les a appelés à ne pas faire ce cadeau à la droite parce que les patrons, eux, iront voter. Pour dire non au mépris, pour que ça change vraiment, le bulletin de vote Front de Gauche est une arme. Utilisons-le pour donner à cette région une nouvelle majorité avec des élus combatifs et déterminés, au service du peuple.

 Le 14 mars, utilisons le bulletin Front de Gauche pour mettre l'Humain d'abord !   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 05/02/2010 13:04



pensée du jour.
les gens honnetes s'entourent de gens honnetes......
les malhonnetes s'entourent de gens malhonnetes..


de con fucius ,le demi frere de diafoirus.



David NOËL 06/02/2010 12:57



Beau proverbe. A qui donc s'adresse cette pensée du jour ? Ne serait-ce pas à l'adjoint à la communication, vice-président de l'agglo et responsable du MRC pour la 14ème circonscription ? 



anonyme 05/02/2010 12:47


pour plaire à mr j.m.ALEXANDRE,le bon petit sergent recruteur,mr BOUQUILLON,aborde les gens dans les rues d'hénin-beaumont afin de les enroler pour le M.R.C.62/59.
s'étant vu refusé par l'A.R.,l'entrée en mairie de j.m.GRISON,il l'a nommé secretaire du m.r.c.  local.
vous faites erreur mr le 3é adjoint.c'est au poste de trésorier que vous devez le nommer(avec paiement des cartes en espece).les adhérents de la carpe héninoise le regrettent......encore.


David NOËL 07/02/2010 10:59



Personnellement, je n'ai jamais attaqué Jean-Michel Grison qui a joué le rôle du lampiste et qui a été condamné par la justice pour ça. Il en a souffert et il a rêvé, comme beaucoup, la chute de
Dalongeville. Je ne reviendrai donc pas sur un passé pour lequel il a payé.
Mais je confirme l'anecdote. Un de nos adhérents a été contacté en pleine rue par Georges Bouquillon qui lui a proposé d'adhérer au MRC et d'adresser sa cotisation à M. Grison. Le camarade lui a
ri au nez. Je n'apprécie pas tellement ce type de méthode de débauchage...
Et puis, je croyais que Jean-Michel Grison était au PRG. Eric Mouton nous l'avait présenté comme son nouveau lieutenant au PRG. Le voilà qui se retrouve secrétaire du MRC tendance
Bouquillon-Alexandre. Quelle constance !