Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Ceremonies-14-07-11--7--reduit.JPGHier, j'ai assisté aux festivités du 14 juillet, qui ont été marquées par la grisaille et un temps franchement automnal.

Les célébrations ont débuté à 10h30, devant le monument aux morts de Beaumont où le maire a déposé un bouquet de gerbes. Tout le monde s'est ensuite rendu au cimetière centre d'Hénin-Beaumont où un second dépôt de gerbe a eu lieu.

De là, le cortège s'est mis en place pour le traditionnel défilé jusqu'à la mairie, derrière les véhicules des sapeurs-pompiers. En tête de cortège, les musiciens de l'école municipale de musique emmenés par Jean-Marc Papajak, suivis des jeunes sapeurs-pompiers de l'école des Jeunes Sapeurs-Pompiers de l'agglomération d'Hénin-Carvin, derrière l'adjudant Gilles Brohée, puis des porte-drapeaux et membres des sociétés patriotiques. Venaient ensuite le maire et les élus et la population.

Jeunes sapeurs-pompiers et porte-drapeaux ont constitué une haie d'honneur le long des marches de l'hôtel de ville où le maire, Eugène Binaisse a fait observer une minute des silence à la mémoire des soldats français tombés en Afghanistan. Les musiciens de l'école municipale de musique ont enchaîné avant de laisser la parole au maire pour son allocuation dans laquelle Eugène Binaisse a appelé à prendre "d'autres bastilles".

A l'issue du discours du maire, quatre jeunes sapeurs-pompiers reçus à l'examen de sapeur-pompier volontaire ont été honorés, l'adjutant Gilles Brohée se félicitant de l'excellence de la formation délivrée à l'école des Jeunes Sapeurs-Pompiers de la CAHC grâce au travail des formateurs et des jeunes élèves de l'école.  

Dans la soirée, les Héninois qui ont eu le courage de braver le temps particulièrement peu avenant ont pu profiter d'un magnifique feu d'artifice tiré à l'Espace Mitterrand qui a cloturé en beauté les festivités du 14 juillet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article