Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Photo-VDN-rassemblement-Clement-Meric-06-06-13.jpgUne soixantaine de personnes se sont rassemblées sur les marches de l’hôtel de ville, ce jeudi soir à Hénin-Beaumont, en mémoire de Clément Méric, jeune militant de gauche décédé à la suite d’une agression à Paris mercredi par des skinheads.

L’initiative avait été organisée dans l’urgence par la section locale de la Ligue des droits de l’homme. Malgré cela, les marches de l’hôtel de ville étaient pleines. Militants de la LDH, du PCF, Jeunes communistes ou des jeunes écolos, élus, responsables associatifs, citoyens se sont retrouvés pour marquer leur colère après l’agression fatale de Clément Méric. « Il est intolérable qu’on puisse enlever la vie à quelqu’un qui ne partage pas ses opinions politiques », a tonné Alain Pruvost, président de la LDH Hénin-Beaumont, pour qui cet acte est l’aboutissement d’une stigmatisation dont les étrangers, les Roms ou les homosexuels ont fait les frais. « À force de fermer les yeux sur certaines exactions commises par l’extrême-droite, voilà où on arrive… On peut demander la dissolution de ces groupes, on peut aussi considérer que le mal est tellement profond qu’il faut une réaction citoyenne. » Et de promettre d’autres initiatives locales pour préserver cette mobilisation. Le rassemblement s’est achevé par une minute de silence.

Légende photo : La prise de parole s’est limitée à celle du responsable local de la LDH, avant une minute de silence.


Source : La Voix du Nord.fr
Jeudi 06 juin 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article