Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

logo Huma2La liste de Steeve Briois a été élue hier au premier tour, avec 50,26 % des voix.

Hénin-Beaumont, Nord, envoyé spécial. Les yeux rougis, la mine défaite, les militants de gauche sont sonnés. La nouvelle est tombée, brutale, dans une salle des fêtes héninoise archicomble : ils viennent de passer dans l’opposition, avec la victoire sur le fil, au premier tour (50,26 % des suffrages), du candidat du Front national, Steeve Briois. Le maire sortant, Eugène Binaisse, qui rassemblait la gauche (PS-PCF-EELV-PRG), est largement derrière, avec 32,04 % des voix. Une liste surtout a fait « mal à la gauche » : celle de Gérard Dalongeville, ancien maire d’Hénin-Beaumont, condamné à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds publics et pourtant candidat à la mairie. Mais les 9,77 % de suffrages qui se sont portés sur son nom auraient-ils fait la différence ? À peine le micro s’était tu qu’à gauche, on cherchait d’autres coupables : le Parti de gauche, qui a pris comme une trahison le ralliement des communistes, menés par David Noël, à Eugène Binaisse a accusé le PCF d’avoir fait élire le FN…

Steeve Briois travaille depuis longtemps son implantation locale. Et cette fois-ci il va s’asseoir dans le fauteuil de maire. Ambition « normale » d’un parti qui passe ici pour « normal »… Les mentalités y sont prêtes. Le discours du représentant local du FN, toujours souriant même lorsqu’il prononce les mots les plus durs, y a contribué. N’évoquait-on pas, dans les quelques cafés ouverts ce dimanche, « l’invasion des djellabas » à Toulon ou Vitrolles, bien que cette mode soit loin de faire fureur ici ? Par ce temps pluvieux, qui n’a pas empêché les électeurs de se déplacer massivement (64,59 % de participation), on préfère le K-way cher au comique régional Dany Boon. Dans le milieu culturel, on craint d’ailleurs que cela soit le seul genre de divertissements désormais autorisé, Steeve Briois ayant déjà annoncé une reprise en main du programme de la salle de spectacle municipale. Sans oublier qu’à l’instar des villes gérées par le FN entre 1995 et 2001, il envisage déjà de déloger de locaux municipaux la Ligue des droits de l’homme ou le Secours populaire…

« Nous entrons en résistance », expliquait dès l’annonce du résultat David Noël, secrétaire de section PCF de la ville. Dans cette ville, ce n’est pas un vain mot. Dès aujourd’hui, autour de la Ligue des droits de l’homme, s’organise « la vie sous le FN ». Le premier conseil municipal s’annonce rude.

Gregory Marin


Source : L'Humanité
Lundi 24 mars 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 28/03/2014 08:42


nous sommes avec vous monsieur david noêl nous allons entrer en resistance a vos cotés

David NOËL 28/03/2014 09:48



Merci de votre soutien.