Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Stupéfaction à la lecture du dernier numéro du magazine municipal, parvenu dans nos boîtes aux lettres la semaine dernière. Le numéro de décembre du magazine municipal Hénin-Beaumont le mag' vole en effet au secours de Jean-Pierre Kucheida, le député-maire de Liévin, président de la CALL et président de l'Epinorpa qui est, on le sait, la cible d'une enquête de la brigade financière pour enrichissement personnel après plusieurs rapports de la CRC qui ont épinglé la gestion des structures qu'il préside.

A deux reprises, dans l'éditorial signé du maire, Eugène Binaisse et dans la tribune de l'Alliance Républicaine signée Georges Bouquillon, en fin de magazine, le maire et son premier adjoint rappellent le principe de la présomption d'innocence : « la force de notre République Démocratique repose sur la présomption d'innocence » affirme le maire dans son éditorial, qui cible Gérard Dalongeville, accusé de « continuer à ternir l'image de notre ville ».

Dans la tribune qu'il signe pour la majorité municipale, Georges Bouquillon évoque des « dénonciations qui parfois frisent la calomnie. Du régime de la "présomption d'innoncence", nous sommes passés à celui du "présumé coupable" » et le premier adjoint de s'efforcer laborieusement de démontrer que l'attitude de l'AR vis-à-vis de Gérard Dalongeville n'avait rien à voir avec celle des blogueurs qui combattent Jean-Pierre Kucheida avant de nous asséner l'argument massue de tous les timorés : « Quels sont ceux qui bénéficient de cet état de fait ? La réponse est simple : Ce sont les gens du Front National ».

Effectivement, il faut le concéder à Eugène Binaisse et Georges Bouquillon, leur attitude lorsqu'ils étaient dans l'opposition n'avait rien à voir avec celle qu'ils adoptent aujourd'hui. A l'époque, l'Alliance Républicaine, qui, à nos yeux, avait tendance à mettre tous les partis de gauche dans le même sac, critiquait sans nuance "le système", mais appelait un chat un chat et utilisait les mots qu'il fallait : clientélisme, corruption, démagogie. Ces mots, l'AR les utilisait non seulement contre l'ancien premier magistrat, mais elle n'avait pas de mots assez durs contre ses parrains de la fédération et même contre les opposants à l'intérieur de la majorité, qui partageaient pourtant toutes les convictions anticorruption de l'AR, mais voulaient agir à l'intérieur des partis dans le cadre d'une alliance de gauche dont il n'était pas question de laisser le drapeau à un maire qui en était indigne.

L'AR était si radicale qu'en 2009, elle a même refusé toute fusion de liste avec la liste "Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont", qui était pourtant, autant qu'elle, une liste anticorruption, au prétexte que ses électeurs n'approuveraient jamais une liste d'union au second tour avec des gens comme Pierre Ferrari et moi, qui avions fait le choix, pour un temps très court, du combat de l'intérieur. Pour l'AR, ce choix était une faute qu'il fallait expier. C'est dire la radicalité de l'AR, une radicalité qui, par moments et nous le leur avons suffisamment reproché, confinait au sectarisme et à l'isolement.

La position actuelle de l'AR sur l'affaire Kucheida est donc, comme d'autres choix politiques que nous avons déjà critiqués sur ce blog, difficilement compréhensible.

On ne demande pas à l'Alliance Républicaine de bafouer la présomption d'innocence, mais entre la diffamation et la prise de position sans ambiguïté, il y a une marge. Rien n'interdit à l'AR de relayer sur son blog politique qui jusqu'à preuve du contraire est bien un blog politique et pas le site bis de la municipalité, les innombrables articles de presse qui accablent le député-maire "socialiste" de Liévin, dont les factures de restaurant se montent à trois mois de la pension d'une veuve de mineur.

Dans ce genre d'affaire, ce sont les silences gênés des responsables politiques qui font le jeu du FN qui serait resté seul sur le créneau de l'éthique si d'autres blogueurs politiques n'avaient pas pris leurs responsabilités en informant largement les lecteurs. Le FN défenseur de l'éthique, ça aurait été le comble, Georges Bouquillon l'a rappelé à juste titre, pour un parti qui n'a pas de leçon à donner au vu des résultats de ses municipalités et du bel exemple de succession dynastique des Le Pen père et fille.

Si Eugène Binaisse et Georges Bouquillon cherchaient à ne pas donner de billes au FN, ils s'y sont pris de la plus mauvaise des manières...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

pour info il est deja majoritaire cantonal 52 POURCENTS pour steeve
Répondre
D


Pour info, Steeve Briois les a quand même perdues, les cantonales.



E

rassurez  vs des la députation de juin 2012 SERA FN ET EN 2014 UN MAIRE FN  infecte de parler de la démission du fn car cet  élu à perdu son fils  vous avez la haine ds votre
coeur
Répondre
D


Je vous laisse la responsabilité de vos pronostics, mais soyez sûr que nous ferons tout pour éviter ce scénario, qui, j'en suis convaincu, ne se produira pas.


Le FN ne prendra pas Hénin-Beaumont et ne prendra pas la circonscription. Certains électeurs ont le coeur rouge et la colère noire, mais ils ne sont pas racistes, ils ne sont pas fascistes.
Jamais les habitants de cette terre ouvrière et de cette terre de résistance n'éliront un maire ou un député d'extrême droite.


Je n'ai personnellement fait aucun commentaire sur la démission de M. Denghin, que je ne connais pas. Je me serais bien gardé de commenter sa démission sachant l'épreuve qu'il a traversé. Dans
son message, il écrit qu'il souhaite la victoire de Steeve Briois. Je me battrai pour que ça n'arrive jamais et si les autres forces politiques prennent leurs responsabilités, tous ensemble, nous
éviterons ce scénario catastrophe pour les Héninois. Le FN ne sera jamais majoritaire à Hénin-Beaumont, soyez-en sûr !



J

Sont bien partis pour avoir épuisé leur liste d'ici le réveillon de 2013, et ouf la paix
Répondre
E

Eh bien au fhaine la valse des chaises musicales repart de plus belle, à qui le tour, prépare t-on 2098 ???
Répondre
H

Diplômé d'études supérieures, Michel Vilain................... qu'il fréquente assidûment..... A voir les fautes de celle ou celui qui écrit les commentaires du fhaine, son niveau a dû
s'arrêter en primaire.
Répondre