Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

le-nouvel-elan-decrete-la-mobilisation-g-89703.jpg.jpg|  PROTESTATION  |

Les finances locales décidément au centre de toutes les attentions des politiques héninois. Après le recours envisagé par le Front national contre l'État pour défaut de surveillance et l'appel d'Alain Alpern (lire nos éditions de vendredi et samedi et la rubrique Autant vous le dire) , voici que le Nouvel élan pour Hénin-Beaumont entre dans la danse.

L'association de Pierre Ferrari et compagnie décrète la « mobilisation générale pour le respect des contribuables ». En ligne de mire, la municipalité : « On est assez choqués de la façon dont elle a géré les impôts locaux, accuse Pierre Ferrari. Elle a subi l'actualité et les préconisations de la chambre régionale des comptes, elle n'a pas agi comme elle aurait dû le faire. C'est à elle d'imposer ses vues. » À l'heure de la distribution des feuilles d'impôts, la hausse de 8,1 % décrétée par le préfet en août reste en travers de la gorge de David Noël et ses amis : « Il y a eu une position défaitiste de Daniel Duquenne dès le départ sur ce dossier ». L'Élan reproche à l'équipe Duquenne de ne pas être allé chercher des aides exceptionnelles qui auraient pu juguler la pression fiscale, quitte à déclarer la commune, en « état de catastrophe financière ». « Il y a d'autres pistes à explorer, soutient Patrick Piret (MoDem), on ne peut plus accepter les choses en l'état. »


Manifestation et demande de remise


L'Élan entreprend une « action symbolique et utile » (D. Noël). Elle va distribuer des lettres type à la population* demandant à l'administration une remise gracieuse de 8,1 %, soit l'augmentation de la part communale de la taxe d'habitation, considérant que « ce n'est pas aux Héninois de payer la crise ».

Les contribuables mécontents sont invités à se rassembler samedi 14 à 14 30 devant l'hôtel de ville avant d'aller porter les courriers au centre des impôts de la rue Parmentier. « On souhaite mettre une pression populaire sur les élus et le préfet pour qu'ils nous entendent et nous respectent », reprend Pierre Ferrari. Dont l'offre de services envers la municipalité est toujours d'actualité précise-t-il. Les partis de l'Élan, « traités comme des pestiférés depuis l'élection par l'équipe élue » (dixit David Noël) entendent moins que jamais rester en dehors du débat public.

* Également téléchargeables sur le nouveau blog de l'Élan : www.pourheninbeaumont.com


Source : La Voix du Nord
Lundi 09 novembre 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article