Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Marine-Le-Pen-et-Jean-Luc-Melenchon.jpgEXCLUSIF - Selon notre enquête Ifop/Fiducial/JDD, le candidat du Front de gauche réussirait son pari. Il devancerait le PS au premier tour et le FN au second tour dans tous les cas de figure.

Ce serait une belle revanche pour Jean-Luc Mélenchon. Lui qui a raté son pari de devancer Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle la battrait aux législatives. Une semaine après avoir lancé sa candidature dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont, terre d’élection de la présidente du FN, le patron du Front de gauche semble avoir réussi son atterrissage.

Selon notre sondage Ifop/Fiducial/JDD, il serait certes devancé au premier tour par Marine Le Pen (29 % contre 34 % pour le FN). Mais Jean-Luc Mélenchon réussirait surtout à largement distancer le candidat soutenu par le Parti socialiste, Philippe Kémel, qui recueillerait 18 %. Une claque pour le PS puisque François Hollande avait obtenu 28,8% au premier tour quand Mélenchon se contentait de 14,9 %. Il y a donc une inversion du rapport de force au profit du Front de gauche.

Au second tour, Jean-Luc Mélenchon l’emporterait dans tous les cas de figure : en duel face au FN (55 % contre 45 %) ou en triangulaire (44 % pour Mélenchon, 20 % pour le candidat MoDem soutenu par l’UMP et 36 % pour Le Pen). De quoi donner des ailes au député européen même s’il convient de rappeler que la marge d’erreur serait de 2 à 3 points compte tenu de la taille de l’échantillon (602 personnes) et que la campagne officielle ne débutera que lundi, comme partout en France pour ces deux tours de législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin.

Légende photo : Selon un sondage, Jean-Luc Mélenchon l'emporterait dans le Pas-de-Calais. (Reuters)


Source : Le JDD
Samedi 19 mai 2012


Télécharger l'étude de l'IFOP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrick 23/05/2012 09:57


Deux personnalités emblématiques face au clan Le Pen. J. L. Mélenchon dans le Pas de Calais et Roger Martin dans le Vaucluse. Deux élections symboliques   qui mériteraient une réelle prise
de conscience des notables et appareils politiques qui portent les valeurs de gauche, de la république, de fraternité. Le FN se nourrit de la misère, de la souffrance sociale mais n'a jamais
apporté de réponses concrètes. Les expériences FN dans le sud de la France  ont été globalement  une vraie catastrophe (Toulon, Vitrolles ...etc).  On connaît sur le plan
historique et national, la trace indélébile de l'extrème droite.

Yves Lourdel 20/05/2012 17:26


Hé oui hélas on n'oublie pas. Dans ma circonscription (4° du 68) c'est un illustre inconnu qui sera candidat du FN, mais un suppléant connu de longue date qui ménera la campagne.


Et je crains que la situation ne soit la même un peu partout en France.


Y.L.

Celeste 20/05/2012 10:25


N'oubliez pas que dans les sondés de ces derniers jours, beaucoup de personnes n'ont pas voulu répondre aux personnes se représentant de l'Ifop qui leur téléphonaient, et qu'automatiquement
cela faussera le résultat annoncé...


Ce n'est pas un résultat si fiable que cela.

Yves Lourdel 20/05/2012 10:11


Comme aurait dit la mére de Napoléon "Pourvu que ça doure".


Y.L.

fondamentaux 20/05/2012 09:36


Si cela se réalisait, cela signifierait que l'electeur dela 11ème circonscription a compris les turpitudes d'un PS 62 qui ne lui correspond plus.


Peut on espérer alors unchangement de moeurs des représentants du PS 62 ?


Je suis de ceux qui pensent que cela ne se fera pas aussi facilement tant les habitudes culturelles de ces derniers sont fortes . Il sont dans l'incapacité de comprendre qu'ils sont
devenus les conservateurs d'un système à bout de souffle.