Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Eugene-Binaisse-28-01-15.jpgSévèrement critiqué par Steeve Briois lors de la cérémonie de vœux, Eugène Binaisse réclame plus de considération pour le travail qu’il a accompli en cinq ans à la tête de la municipalité.

Foutu dimanche. Assis au troisième rang de la salle Wilquin au côté des cinq autres élus d’opposition, Eugène Binaisse a stoïquement assisté au dénigrement systématique de son action par son successeur. « On a plutôt perçu ça comme un meeting de campagne plutôt que des vœux à la population, réagit l’ancien maire. Il y a des gens qui ont voté pour nous et qui sont sortis choqués. Quand on se dit maire de tous les Héninois, on tient compte de ce qu’a fait l’équipe précédente. » « Halte au feu ! » semble maintenant dire celui qui refuse de laisser s’installer l’idée qu’en passant de Binaisse à Briois, Hénin serait passé des ténèbres à la lumière.

La première mesure forte de la nouvelle municipalité a été de baisser la taxe d’habitation. « Nous avions aussi baissé le taux de la taxe d’habitation. On a fait ce qu’il fallait pour que ce soit possible. Nous avons résorbé le déficit de cette ville en 2012, et la chambre régionale des comptes nous a félicités pour cela. »

La longue liste des économies réalisées et des contrats renégociés déclinée par Steeve Briois ne l’a pas bluffé. « Quand un contrat se termine, il est évident qu’il s’agit de le renégocier à la baisse. Nous en aurions fait autant. » Quant aux emprunts toxiques, il balaie le reproche d’inaction : « Nous avons assigné Dexia le 17 juin 2013 au tribunal de Nanterre. On a fait ce qu’il fallait faire. Cela a duré parce qu’avec cette banque, on n’avait plus d’interlocuteur. »

Écoles rénovées

Les questions scolaires ? « On ne peut pas laisser dire que M.Briois a rénové les écoles. Pantigny, Michelet : les dossiers avaient été montés par nous. Les TAP, nous les avons préparés. » Sur le recours aux agents municipaux : « On a multiplié les achats de matériels pour les équiper, mais on ne peut pas tout faire réaliser par des agents communaux. »

Steeve Briois a aussi insisté sur l’événementiel : « Il a rajouté une fête, les Médiévales, les autres existaient. Il a meublé un peu plus le marché de Noël, nous en avions l’intention. Nous l’avons fait évoluer d’une année sur l’autre mais il fallait faire avec des moyens limités. » Le maire a remarqué que la sécurité s’était améliorée ? L’ancien ne voit pas d’évolution flagrante.

Au-delà de sa réponse au discours de dimanche, Eugène Binaisse réclame plus de magnanimité des vainqueurs. « Le discours de nous accabler sans cesse a assez duré. On aimerait une opposition qui ne soit pas vilipendée. Notre groupe a bien l’intention de jouer son rôle. On mérite le respect, au nom des 3 400 personnes qui nous ont fait confiance. »

CHRISTOPHE LE COUTEUX

Légende photo : Eugène Binaisse demande plus de respect au nom des électeurs qui ont voté pour sa liste.


Source : La Voix du Nord
Mercredi 28 janvier 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article