Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Dalongeville-Terquem-19-08-13.jpgPour le PCF d’Hénin-Beaumont,  la condamnation de l’ancien maire de la ville, n’est qu’une première étape. Dalongeville lègue aux habitants une extrême droite qui a grandi sur la corruption qu’il faut absolument battre en 2014.

"Personne n’espérait plus que Gérard Dalongeville fasse preuve d’un sursaut de dignité. Sa décision de faire appel ne nous surprend donc pas, pas plus que sa pseudo candidature aux élections municipales de l’année prochaine," a réagi David Noël, Secrétaire de la section d’Hénin-Beaumont du PCF.
L’ancien élu a été condamné ce lundi en première instance, avec 20 autres complices. Il était poursuivi pour 18 détournements de fonds publics, 11 délits de favoritisme, 6 usages de faux et une corruption passive. "Gérard Dalongeville appartient désormais au passé. Pour Hénin-Beaumont et ses habitants salis par leur ancien maire, pour les contribuables volés par M. Dalongeville et ses complices, c’est une page qui se tourne et nous nous en félicitons comme nous nous félicitons que notre commune soit indemnisée."

Mais pour que la page se tourne, il faudra aussi battre le Front national en 2014 estime David Noël. "Pour y parvenir, c’est une gauche combative, fière de ses valeurs et au service du peuple, une gauche qui combatte à la fois l’austérité de droite comme de gauche, le renoncement et le populisme xénophobe du F-haine qu’il faut à Hénin-Beaumont."
Pour autant, Gérard Dalongeville ne s’annonce pas vaincu. Outre qu’il fait appel à la décision du tribunal correctionnel de Béthune, il accuse un des juges de corruption et se défausse toujours plus sur la fédération PS du Pas-de-Calais. Ainsi disait-il sur Europe 1 ce mardi : "on veut me faire taire car dans ce tribunal de Béthune, il y a un juge corrompu, Pierre Pichof, je suis le seul à avoir évoqué ce dossier et il ne fallait pas que j’en parle… Et on a une fédération du PS dans le Pas-de-Calais qui est elle aussi corrompue, on veut m’empêcher d’aller plus loin. Je suis le vilain petit canard".


Source : L'Humanité.fr
Mardi 20 août 2013

Commenter cet article