Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Marine-Le-Pen.jpg|  LÉGISLATIVES 2012  |

Après Albert Facon, le déluge ? On est plutôt partis du côté de cette hypothèse cataclysmique sur cette 11e circonscription du Pas-de-Calais fraîchement redécoupée (Hénin-Carvin).

Depuis un mois, le PS y est en effet à feu et à sang au fil d'un mano a mano sans concessions entre les trois hommes forts du territoire : le député sortant, Albert Facon le maire de Carvin et vice-président de Région, Philippe Kemel et enfin le maire d'Oignies et président de la communauté d'agglomération, Jean-Pierre Corbisez.

Trois élus qui, s'ils sont contraints de vivre ensemble au sein des instances communautaires, ne s'apprécient guère les uns les autres, c'est le moins que l'on puisse dire. Un désamour qui est le fruit de certaines trahisons, guerres d'influences... voire putsch s'il faut évoquer le jour où Jean-Pierre Corbisez déboulonna Albert Facon, son père en politique, de la présidence de l'agglo.

Parachutage ?

Une situation intenable qui est aujourd'hui bloquée, le vote des militants ayant été gelé par le « National », suite à une succession de recours en invalidation du scrutin.

Début janvier, si l'embarrassant cas devrait être tranché devant la commission des conflits, l'hypothèse d'un parachutage à même de calmer le jeu et les ardeurs des trois « camarades » reste toujours envisageable. Depuis quelques mois, les noms de Jean-Claude Mailly, Aurélie Filipetti, Jack Lang ou tout dernièrement Aquilino Morelle ont déjà circulé... Et la liste pourrait encore s'allonger.

Une situation délétère qui fait actuellement le bonheur de Marine Le Pen qui, en 2007, était déjà venue sérieusement secouer Albert Facon en récoltant plus de 41 % des suffrages au second tour. Et comme, depuis ce coup de semonce, l'influence du FN s'est considérablement renforcée sur un territoire marqué par le fiasco héninois, un scénario catastrophe est aujourd'hui envisageable.

Arbitres

Cet inéluctable combat PS - FN sera arbitré, à gauche, par le secrétaire fédéral du PCF, Hervé Poly, venu muscler le vote de gauche, mais aussi par la jeune Marine Tondelier, la cadre qui monte chez les Verts du Bassin minier.

À droite, l'UMP n'a pas encore désigné son champion même si, dans un secteur où les idées sarkozystes n'ont pas de prise, on ne voit pas qui pourrait suppléer Nesrédine Ramdani dans ce qui devrait encore être une campagne ingrate.

PASCAL WALLART

La situation délétère dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais fait actuellement le bonheur de Marine Le Pen. PHOTO PIERRE LE MASSON


Source : La Voix du Nord
Vendredi 23 décembre 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

bonne fete c est la saint noel grace a toi le fn progresse au deuxieme tout tu appelera à voter ps t(u va te couchert devant hollande et aux léislatives  aussi pas beaucoups de couilled
Répondre