Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Affichage-14-11-12--3-.JPGHier, les militants communistes héninois étaient sur le terrain. Nous préparons la grande rencontre nationale sur l'industrie du 24 novembre au Palais des congrès de Lille organisée dans le cadre de notre 36ème congrès. La direction nationale du PCF considère que l'industrie doit être un des thèmes majeurs de notre congrès et que le Parti Communiste a des choses à dire au monde du travail. Des centaines de syndicalistes venus de toute la France sont attendus à Lille, samedi 24 novembre.

Hier matin, les militants communistes sont repartis, comme à leur habitude en tournée de collage. Les médias nous demandent souvent si nous collons en perspective d'un éventuel succès du recours de Marine Le Pen. La réponse est non ! Nous n'avons pas les yeux rivés sur le conseil constitutionnel et le climat d'incertitude politique qui règne à nouveau dans notre ville en raison, une fois de plus d'un recours du FN, désespère les Héninois et Beaumontois. .

Faurecia-14-11-12--2-.JPGDepuis 2008, le FN a déposé un recours (perdu) contre les élections de 2008, un recours (perdu) contre les élections de 2009 qui n'ont pas été annulées, un recours (perdu) contre les élections européennes, un recours (perdu) contre l'élection d'Eugène Binaisse par le conseil municipal et un recours (perdu) contre les élections régionales de 2010. Tous ces recours ont permis à Marine Le Pen de continuer à cumuler trois mandats avant de finalement quitter le conseil municipal d'Hénin-Beaumont en annonçant qu'elle restait. Bonjour la cohérence ! Le recours contre l'élection de Philippe Kemel n'est qu'un énième recours qui risque bien de faire pschiiittt comme tous les autres. Obsédés par leur revanche et mauvais perdants, les frontistes se moquent bien de salir l'image de notre ville tant qu'on parle d'eux et qu'ils attirent les caméras...

Alors, non, nous ne collons pas parce qu'il y a un recours du FN. Nous sommes sur le terrain parce que nous l'avons toujours été et que nous menons des campagnes auprès de la population, comme cette campagne sur l'avenir de l'industrie.

Mercredi après-midi, avec d'autres camarades, nous étions donc devant Moy Park et Faurecia pour distribuer le tract industrie déjà distribué vendredi sur le marché. Nous y avons reçu un accueil très chaleureux des salariés qui tiennent à leur outil de travail et ne se résignent pas à la casse industrielle. A ce sujet, seul le PCF a des propositions solides pour sortir de la crise.

La campagne industrie continue pour les militants du PCF d'Hénin-Beaumont qui seront à nouveau sur le marché et aux portes d'autres entreprises dans les prochains jours. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article