Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Sabine-Van-Heghe.jpgDélicieux aveu de Sabine Van Heghe, adjointe au maire de Dourges et conseillère générale du canton de Dourges-Leforest dans les Questions qui fâchent, parues dans La Voix du Nord de lundi.

Interrogée s'il serait souhaitable qu'Hénin-Beaumont devienne une ville MRC, Sabine Van Heghe répond sans vergogne : "Oui, ce serait une bonne chose.... Il y a quelques élus MRC au conseil municipal... L'essentiel est qu'elle renaisse de ses cendres." Récupération, quand tu nous tiens...

Mais le mieux vient à la ligne suivante, avec l'aveu qu'Eugène Binaisse est bien la marionnette de Jean-Marie Alexandre. C'est Sabine Van Heghe qui le dit : "On travaille avec le maire. M. Binaisse appelle M. Alexandre pour avoir son avis, ses conseils. Il y a des contacts fréquents entre eux. M. Binaisse est quelqu'un de très ouvert, il travaille avec nous, avec M. Percheron. C'est un travail en commun, les rapports sont excellents."

La messe est dite. Le parrain politique de Gérard Dalongeville, Jean-Marie Alexandre, le seul élu du département à l'avoir soutenu jusqu'à la porte de la prison de Longuenesse, le seul élu du département à avoir appelé à mon éviction et à celle de Marie-Noëlle Lienemann pour nous être opposés au budget truqué de l'ancien maire est aujourd'hui le principal conseiller du nouveau maire, Eugène Binaisse. Tout simplement confondant ! Quels conseils Jean-Marie Alexandre peut-il bien donner à Eugène Binaisse ? Les mêmes conseils qu'il donnait à Gérard Dalongeville et qui ont conduit la CRC à s'intéresser de près à la gestion de la Vie Active ?

L'AR a trahi les valeurs qu'elle disait défendre et les électeurs qui y ont cru. Quand c'était nous qui le disions et qui le prouvions, on nous accusait d'en rajouter, d'exagérer, de ne pas savoir tourner la page... La municipalité avait besoin de soutiens politiques...

Sauf que M. Binaisse et son équipe ont fait campagne en se présentant comme des cheveliers blancs anti-corruption apolitiques, qu'ils ont gagné en déniant mensongèrement à leurs concurrents républicains d'avoir été des opposants à Dalongeville, comme eux.
On voit aujourd'hui ce qu'il en est. L'équipe Binaisse-Bouquillon marche dans les traces de Dalongeville, avec les mêmes appuis politiques pour cautionner les mêmes méthodes et les mêmes pratiques que l'ancien maire avait mis en place à Hénin-Beaumont et que ses ex-parrains continuent d'appliquer méthodiquement dans le département. Mille bravos...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alain Alpern 09/12/2010 22:54



Bien vu, Commissaire Cimares: vous avez tout compris!



anonyme 09/12/2010 22:51



à cimares,


vous avez tout à fait raison.elle occupe plusieurs postes dans l'organigramme de la vie active ,ainsi que son fils.mais tous ne sont pas avouables!!



cimares 09/12/2010 16:55



Je ne connais pas Mme Van Heghe; mais si elle est conseillère générale appartenant au MRC, son métier doit donc avoir un  lien étroit avec la Vie Active. Dites moi si je me trompe.


Si c'est bon, la déduction va de soi puisque nous sommes dans le Pas de Calais.



anonyme 09/12/2010 14:20



ce parti est à vomir.le moment est venu pour les cantonales de se débarasser de la nymphette de beaumont et de celui qui avait promis (dans la voix du nord ,en 2004)de ne plus se représentait.ce
poste était destiné à ce malheureux duquenne.


j.m.pique a servi de roue de secours,ayant parcourue beaucoup de KM politique.ce brave homme honnete et compétent a le droit à une retraite bien méritée.ce bon soldat ne doit pas faire le mandat
de trop.ildoit penser à sa charmante femme et à ses petits enfants qui reclament leur grand-pére afin de passer avec lui de nombreuses journées paisibles.


alors sabine ,si vraiment,vous n'aimez pas les magouilles,que faites vous au M.R.C.



cimares 09/12/2010 13:56



Je crois qu'à force de marteler quelques vérités, vous finirez bien par être entendu quelque part.


Parce que nombre d'analyses faites par les protagonistes de la vie politique d'Hénin Beaumont sont tout à fait semblables. Il faudra bien un jour que cela s'exprime collectivement... le plus
difficile sera de rassembler une majorité dans ce sillon culturel qui veut que celui qui se trouve au pouvoir a toujours raison.


Alexis de Tocqueville a pourtant bien écrit les obligations d'un système démocratique.... mais il n'était pas du même sillon culturel ! Et pour en sortir, bonjour !