Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Capture-ecran-facebook-ville-06-02-15.pngLe formidable lauréat du prix du "Trombinoscope" ne supporte décidément aucune critique...

Après avoir réussi à ridiculiser Hénin-Beaumont dans la France entière et jusqu'en Angleterre avec son grotesque mur anti-cambriolages résidence de Konin, le maire d'extrême droite s'en est pris une fois de plus à la Voix du Nord coupable de ne pas lui lécher les bottes.

C'est la deuxième fois en un mois et demi que l'extrême droite édite un tract contre la Voix du Nord, le placarde sur les vitres de la mairie et le met en ligne sur le site officiel de la ville et la page facebook officielle de la ville devenue la page facebook du Front national.

Ce détournement des moyens de communication municipaux par l'extrême droite est scandaleux, mais il est à l'image du comportement dictatorial de la bande à Briois.

Les rois de la censure ne tolèrent aucune critique et ne supportent aucune opposition. Dans le dernier magazine municipal qui vient de paraître, ils qualifient d'"associations satellites" les associations et syndicats qui appelaient à manifester en hommage à Charlie Hebdo et contre le nationalisme et le choc des civilisations : la LDH, les anciens combattants de l'ARAC et de la FNDIRP, le Secours Populaire Français d'Hénin-Beaumont, la CGT, la FSU, l'UNSA, la CFDT, la CFTC, FO Charlon et  SUD Rail, l'équipe de la paroisse Sainte-Claire en Héninois... Pour le méprisant Steeve Briois, tous sont qualifiés de "militants politiques extérieurs à notre ville". Syndicalistes et responsables associatifs et religieux apprécieront...

Les affiches de propagande du directeur de la communication et conseiller municipal FN de Oignies, François Vial, placardées un peu partout dans Hénin pour faire croire que "la ville avance" ne réussiront pas longtemps à cacher le comportement odieux et tyrannique du dictateur d'Hénin-Beaumont à l'égard du tissu associatif et des habitants qui ne partagent pas l'idéologie xénophobe et raciste de l'extrême droite.

Dernier exemple en date des méthodes d'intimidation du F-haine, notre tribune parue dans le magazine municipal de la ville et publiée sur le blog du PCF s'est attirée les foudres de Bruno Bilde, l'adjoint à la communication d'extrême droite, qui a exigé de connaître le nom du rédacteur principal de notre texte collectif (que nous ne lui avons évidemment pas donné) pour nous faire un procès ! C'est l'évocation dans notre tribune de ses "menaces" qui déplaît à Steeve Briois, qui nous menace donc d'un procès en diffamation pour ne pas que nous disions qu'il nous menace... 

De quoi relativiser pour le moins l'attachement à la "libre communication des pensées et des opinions" inscrite dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 revendiquée par Steeve Briois - le même Steeve Briois dont le premier geste a été de virer la Ligue des Droits de l'Homme de son local héninois - au dos du magazine municipal...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vs avez fini de vomir 08/02/2015 13:13


a part cela vous avez des proposition pour la population

David NOËL 08/02/2015 13:33



Déjà, ne pas faire des arrêtés municipaux pour faire payer des amendes aux mendiants, ne pas mettre en place de patrouilles de "voisins vigilants" et ne pas construire de murailles dans les
quartiers...