Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Jean-Jacques-Candelier.jpgLa France a vendu des armes au colonel KADHAFI. C’est ignoble !

Les justifications du ministère de la Défense sont insupportables. Ne minimisons pas ces compromissions, au nom de la défense des intérêts capitalistes de nos industries.

Aujourd’hui, on ne sait pas si l’armement livré par la France a servi à la répression sanglante en LIBYE. C’est tout le problème !

Et pourtant, le Gouvernement n’a rien d’autre à proposer qu’une « simplification du dispositif de contrôle des importations et des exportations en dehors de l’Union européenne » (extrait de l’exposé des motifs du projet de loi n° 70, prochainement débattu au Parlement). Quel cauchemar !

Il faut se ressaisir et prendre des dispositions pour éviter que la France ne puisse plus se retrouver, à l’avenir, avec du sang sur les mains.

J’interroge M. le Premier ministre sur trois aspects indissociables (questions écrites jointes) :

1) Quel est le détail des livraisons de matériels effectuées à la LIBYE depuis 2007 ?

2) Qu’attendons-nous pour renforcer le contenu, bien pauvre, du rapport public au Parlement sur les exportations d’armes, comme le demande les ONG et les associations ?

3) Pourquoi ne pas inscrire dans la loi des critères d’opportunité des exportations d’armes françaises dans le monde (risques de dissémination des armes, risques d’utilisation sur des civils, respect des droits de l’Homme…) ?

Enfin, il faut savoir que ma demande de création d’une mission d’information sur la vente d’armes françaises dans le monde a été récemment rejetée en Bureau de commission Défense. Qui ose parler de « revalorisation du Parlement » ?


Jean-Jacques Candelier
Député du Nord
25 février 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article