Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par CGT

logo cgtL’annonce par les futurs repreneurs de la Redoute de la suppression de 1.178 postes sur 3.437 en quatre ans est ressenti comme un choc par les syndicats qui envisagent des actions coups de poing. Ils pourraient ainsi manifester lors du match de football entre Lille et Rennes, le 24 janvier, la famille Pinault, qui contrôle le groupe Kering, étant propriétaire du club breton.

"C’est une grosse douche froide concernant l’emploi", a réagi Fabrice Peeters, délégué syndical CGT. "Là, c’est la colère, j’ai envoyé quelques messages à quelques collègues qui m’ont répondu et ils sont tous abattus. Ils se demandent si aujourd’hui ils ne vont pas cesser le travail, parce que l’annonce est tellement fracassante, tellement assommante, que je pense que les bras de chacun en sont tombés", a-t-il assuré à l’AFP. Même surprise du coté de la CFDT dont le délégué assure : "Ils nous ont toujours dit qu’il allait y avoir un plan social équivalent à celui de 2008. Ils ont menti jusqu’au bout et là, aujourd’hui, on arrive à 1.178 suppressions de postes".

Commenter cet article