Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos PCF Hénin

Archives

Publié par David NOËL

La Fédération du Pas-de-Calais du PCF remercie les près de 98 000 électeurs de notre département qui ont voté Jean-Luc Mélenchon le 22 avril. 
 
Ce résultat en très forte progression témoigne du profond désir de changement des citoyens, après cinq ans de sarkozysme et dix ans de gouvernement de droite marqués par des attaques sans précédent contre le monde du travail et des politiques au service du patronat.
 
Les élections législatives du mois de juin seront l'occasion d'élire des députés PCF/Front de Gauche pour soutenir nos exigences, pour proposer et faire voter des lois qui changent nos vies, des députés déterminés à faire échec à la cupidité des marchés financiers.
 
Pour cela, la défaite de Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain est un préalable indispensable. Le PCF 62 appelle à battre Nicolas Sarkozy en votant pour François Hollande. La défaite de la droite sera un signal fort envoyé aux capitalistes et aux forces conservatrices de toute l'Europe qui veulent nous imposer toujours plus d'austérité.
 
Contre l'austérité et contre les semeurs de haine, les manifestations du 1er mai seront une démonstration de l'unité, de la combativité et de la fraternité des travailleurs. Le PCF 62 appelle les citoyens à faire du 1er mai une grande journée de mobilisation populaire et à manifester nombreux avec leurs organisations syndicales. 


Hervé POLY
Secrétaire de la Fédération communiste du Pas-de-Calais


Télécharger le communiqué de presse

Commenter cet article

Lourdel Yves 30/04/2012 16:46


Hollande ou Sarkozy ça changera quoi? Les grands patrons ils s'en foutent. Faisons une majorité confortable à Hollande et demain le PS nous traînera dans la boue. Ils sont d'ailleurs déjà en
train de se repartir les postes ministériels. Et nous, on va reprendre le ministère de la jeunesse et des sports, avec toute l'estime que j'éprouve pour MGB?


Maintenant la vraie bataille se trouve dans les rues (1° mai), les entreprises, et les législatives.


Y.L.