Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

FN-Babouse.jpgUne fois de plus, le FN héninois a montré son visage le plus abject en consacrant hier un article aux victoires des Français aux championnats d'Europe d'athlétisme.

Quelques semaines après avoir reproduit sur leur blog la une de Minute et traité les footballeurs de l'équipe de France de racailles et de voyous, Steeve Briois et ses acolytes laissent leurs sympathisants se livrer à un étalage de propos racistes du style "Vive les victoires des sportifs blancs, les sportifs de couleur sont des racailles et pas des vrais Français".

Sur ce thème, un certain "Marc" écrit "Aujourd'hui nous avons le côté face (de craie) le vrai visage de la France gagnante", un certain "Père sil lave plus blanc" ajoute "Tain tout ce blanc, c'est éblouissant que ça m'en fait mal aux yeux" tandis qu'un troisième internaute frontiste dénommé "Figaro" se plaint : "En France, on ose même plus applaudir et acclamer nos sportifs quand ils sont blancs".

Ces propos parfaitement racistes soulèvent le coeur. Marine Le Pen, Steeve Briois, Bruno Bilde et leur clique opposent sciemment les sportifs de couleur qu'ils injurient aux sportifs blancs considérés comme les seuls vrais Français.

On attend avec impatience une réaction de Georges Bouquillon. On se souvient que le premier adjoint avait considéré que "le FN n'est pas un parti fasciste". Comment qualifier une formation extrémiste et haineuse qui distribue ses applaudissements en fonction de la couleur de peau des athlètes ?

Le PCF d'Hénin-Beaumont condamne ce nouveau dérapage de l'extrême droite fascisante, qui prouve à tous ceux qui font semblant d'en douter que le Front national est un parti xénophobe, raciste et antisémite qui n'a rien, mais décidément rien de républicain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yves LOURDEL 02/08/2010 16:25



Quel manque d'imagination! Le coup a déjà été fait aux J.O. de 1936 à Berlin, quand un certain chancelier a quitté la tribune pour ne pas saluer Jesse Owens.


Y.L.



Van De Volde 01/08/2010 21:56



Il faut bien reconnaitre que cet article du FN local est pour le moins troublant. Ca sent la récupération politique malsaine.