Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, le duel entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen déchaîne les passions. A grands coups de déclarations médiatiques, les deux adversaires s'affrontent.

Dernier événement polémique en date : un faux tract du candidat du Front de gauche qui circule dans les boites aux lettres de la ville. Celui-ci reprend une phrase de Jean-Luc Mélenchon scandée lors d'un meeting marseillais pendant la campagne présidentielle et tente de l'enfermer dans le communautarisme.

Du rouge au vert

A Hénin-Beaumont, tous les coups sont permis. Ces derniers jours circule un faux tract de Jean-Luc Mélenchon dans la ville du Pas-de-Calais.

Ce faux matériel de campagne reprend une phrase de Jean-Luc Mélenchon prononcée à Marseille pendant un meeting de la campagne présidentielle :

"Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb."

Le vert remplace le rouge habituel du médiatique candidat, avec un "Votons Mélenchon" en arabe au bas du tract. Un arabe à l'envers et traduit littéralement, avec du mauvais Google translate, par ailleurs.
Cartelette FN Melenchon vote arabe
Ce tract ne vient pas du Front de gauche et l'objectif paraît clair : faire passer Jean-Luc Mélenchon pour un candidat communautariste.

Jean-Luc Mélenchon y fait référence dans son dernier billet de blog :

"Celui-ci est imprimé en vert et blanc et signé en arabe. Il enjoint "votons Mélenchon". On peut y lire une phrase tirée de mon discours de Marseille « il n’y a pas d’avenir pour la France sans les arabes et les berbères du Maghreb ». On comprend l’intention. Cela doit révulser quelques abrutis. Mais fort heureusement ils ne votent pas."

Pour le PCF, l'initiative de ce tract vient du FN. David Noël, secrétaire de la section Parti communiste de Hénin-Beaumont déclare que "cette cartelette a fait le tour de toutes les boites aux lettres de la ville". "J'ai eu beaucoup de coups de téléphone de camarades", précise-t-il, inquiété par le fait que "cela puisse marcher sur des esprits crédules".

Et le responsable du PCF local ajoute que ce sont les méthodes du FN. Mais le parti d'extrême droite nie toute responsabilité et déclare ne pas être à l'origine de ce matériel de campagne factice.

Mais selon des informations de Marianne2, deux hommes se présentant comme des militants du Front de gauche ont été vu à Montigny-en-Gohelle, commune de la 11e circonscription du Pas-de-Calais, en train de distribuer ces tracts.

Repérés par des habitants, ils ont pris la fuite. Leur véhicule a été immobilisé et sur le pare-brise figure un numéro d'urgence, celui d'un responsable du DPS, le service d'ordre officiel du FN.

Le site de l'hebdomadaire annonce que Jean-Luc Mélenchon et son suppléant, Hervé Poly, vont engager des poursuites judiciaires.

Ce tract reprend des idées déjà diffusées par Marine Le Pen, qui déclarait que les électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont "d'origine maghrebine".

A Talence, une histoire semblable est déjà survenue. Une fausse lettre usurpant l'identité du maire Alain Cazabonne avait été diffusé dans les boites aux lettres de la ville.


Source : Ivan Valerio - Le Lab Europe 1
Mardi 29 mai 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yves Lourdel 29/05/2012 19:39


J'ai déjà connu ça en 1968 à Grenoble. Ca montre que:


1- La droite ne se renouvelle pas tellement;


2- Son extréme ne renonce pas l'outrance.


Yves Lourdel