Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Jean-Luc-Melenchon-21.jpgChez Jean-Luc Mélenchon, on avait déjà hurlé au plagiat lorsque Marine le Pen, dans un meeting début décembre à Metz, s'était présentée comme candidate des «invisibles». Expression que le candidat du Front de gauche avait utilisée dès le mois de juin dans un déplacement dans les Bouches-du-Rhône.
C'est au tour de François Bayrou et François Hollande d'être poursuivis pour copie : «L'amusante profession d'imitateur connaît deux nouvelles recrues ces dernières heures», a réagi vendredi Alexis Corbière, conseiller de Mélenchon. Hier, François Bayrou en meeting a appelé à «résister» et François Hollande a déclaré : «Mon adversaire, c'est la finance». Tous deux ont repris ainsi mot pour mot des formules déjà lancées par Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche. De quoi se la raconter : «Cette "mélenchonisation" du vocabulaire des quatre "Dalton" de l'austérité n'abuse personne, écrit Corbière. Elle est même un hommage au Front de Gauche.»

L.A.

Légende photo : Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting du front de Gauche, à Paris, le 29 juin 2011. (Photo Sebastien CALVET)


Source : Libération.fr
Vendredi 20 janvier 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article