Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Alexandre Gabriac 2Les Le Pen père et fille se livrent à un curieux jeu de rôle qui ne trompe personne : tandis que Marine Le Pen exclut les membres les plus extrémistes du FN, à l'instar d'Alexandre Gabriac, conseiller régional FN de Rhône-Alpes, dont la photo en train de faire le salut hitlérien est parue sur le site du Nouvel Observateur le 29 mars dernier, Jean-Marie Le Pen prend la défense de la frange pétainiste et fascisante du FN.

Le président d'honneur du FN, qui préconisait un simple blâme à l'encontre de M. Gabriac a ainsi commenté la décision de sa fille en disant : « Je pense que Marine a eu une réaction un peu rapide et ne disposait pas de tous les éléments ».

Les Le Pen père et fille ont effectué le même pas de deux en préparant leur traditionnelle manifestation du 1er mai. Marine le Pen a ainsi envoyé une note à ses secrétaires départementaux que France Soir a publié mercredi, demandant de ne pas accepter les skinheads dans les bus à destination du rassemblement et a édité des affiches sans Jeanne d'Arc. Taclée dans les colonnes de l'hedomadaire d'extrême droite Minute, Marine Le Pen a finalement fait refaire de nouvelles affiches plus conformes à l'imagerie traditionnelle du FN, avec Jeanne d'Arc à cheval.

Jean-Marie Le Pen et sa fille nous font une parodie grotesque du "bon flic" et du "méchant flic" des séries policières, avec Jean-Marie Le Pen dans le rôle du "méchant flic" chargé de faire des clins d'oeil aux traditionnalistes, aux pétainistes et aux skinheads et Marine Le Pen dans le rôle du "bon flic" surjouant la modernité et la conversion de son parti fascisant en parti populiste type Ligue du Nord italienne ou UDC suisse.

Ce jeu de dupes ne trompe personne. Il n'y a pas l'ombre d'une différence entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen. Leur programme repose sur les mêmes bases xénophobes et antisociales. Comme son père, Marine Le Pen, est l'ennemie du mouvement ouvrier. Marine Le Pen, c'est Sarkozy en pire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article