Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

le-nouvel-Elan-face-au-dilemme-de-la-m-480134.jpg|  ON EN PARLE |

Depuis un an, ils ont appris à vivre ensemble et à faire cohabiter des appareils politiques qu'on n'aurait a priori pas imaginés compatibles.

Le traumatisme de la défaite de juin et de l'isolement qui en a suivi, Pierre Ferrari et les siens semblent l'avoir aujourd'hui digéré. Et loin, de la furia des premiers mois, du côté du « Nouvel Élan pour Hénin-Beaumont », on a choisi de prendre un peu de recul bienvenu.

« Mais, un an après, avec 186 adhérents et pas moins de 312 dossiers traités, on sent bien qu'on a besoin de nous dans cette ville ! » note la MoDem, Christine Coget. « D'ailleurs quand on réussit à régler des dossiers, il n'y a pas meilleure récompense ! » ajoute Pierre Ferrari passant en mode altruiste.

Un président qui suit bien évidemment avec la plus grande des attentions les soubresauts de la vie municipale. Et a pris acte de la main tendue d'Eugène Binaisse... avec beaucoup de précautions d'usage pour celui qui s'est déjà tant fait échauder : « Tout ce qui se passe aujourd'hui, on l'avait prédit... Cette main tendue, moi je la vois comme un appel au secours. Mais attention, si l'ambition de M. Binaisse est uniquement de nature politicienne, eh bien elle restera tendue dans le vide. Nous avons un préalable indispensable à tout qui est lié aux valeurs qui sont les nôtres ! » De la méfiance, donc, mais aussi une analyse froide de la situation municipale : « C'est clair qu'on est aujourd'hui au bord du précipice et qu'il est temps que la majorité municipale change de cap. La balle est assurément dans le camp de M. Binaisse... » Méfiance toujours dans cette saillie du communiste David Noël : « Le premier point de la campagne de l'Alliance Républicaine était le respect du citoyen, j'attends toujours qu'il soit appliqué ! Et puis si M. Binaisse est réellement de gauche, à lui de le prouver. J'aurai d'ailleurs une motion à lui proposer pour le prochain conseil ! » Comment débloquer la situation ? M. Ferrari a sa petite idée là-dessus : « Nous, on est prêts à organiser une table ronde avec les Verts de Mme Calzia, l'UMP de M. Ramdani mais aussi des gens comme Pierre Darchicourt ou Robert Duvieuxbourg... C'est à M.Binaisse de voir, c'est lui qui a les clés désormais ! »

P. W.


Source : La Voix du Nord
Mardi 08 juin 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article