Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Conf-de-presse-janvier-2009.jpg| HÉNIN-BEAUMONT |

Flanqué du nouveau secrétaire départemental, le Lensois Hervé Poly, David Noël, secrétaire de la section PC d'Hénin, a tenu sa conférence de presse de Nouvel An, mercredi, à... Montigny-en-Gohelle, dans le local commun aux deux sections.

> Social - « C'est notre gros combat pour janvier ». La situation du secteur automobile, et particulièrement celle des équipementiers du Pas-de-Calais, suscite une « grosse inquiétude, avance David Noël. Le plan de relance de Sarkozy ne prévoit rien pour eux alors que les grosses entreprises ont les moyens. Renault vient de distribuer 1,8 milliard d'euros de dividendes à ses actionnaires. On donne des milliards aux banquiers et les salariés ne voient rien venir. La colère monte chez eux ».
Le secteur public n'est pas épargné : « Nous dénonçons la casse du service public : presque 700 postes ont été supprimés cette année dans l'Éducation nationale. » « C'est un Metaleurop », ajoute Hervé Poly. En amont de la manifestation du 29 janvier à Lille, le PC devrait se mobiliser avec d'autres organisations de gauche à Hénin au matin.

> Après le congrès - L'issue du congrès du PCF en décembre n'a pas été celle souhaitée par la section et la fédération : «  On avait opté pour des textes alternatifs, de lutte des classes. » C'est finalement Marie-George Buffet qui a été reconduite.
David Noël, nouveau membre du secrétariat départemental, préfère voir le verre à moitié plein : «  Le PC est resté uni, soudé au travail. Et on a réussi à améliorer le texte de la direction. » «  Le PC doit affirmer son autonomie, tirer les enseignements de ces dernières années comme la participation au gouvernement Jospin qui avait plus privatisé que le précédent », argumente Hervé Poly.

> Hénin-Beaumont - «  Je me sens très seul, admet David Noël, privé d'alliés au conseil municipal. On m'a privé de bureau municipal pendant deux mois et demi mais je continue à me battre. Je ne me démoralise pas. Je défends mes dossiers sur la culture.  » Et de donner un écho aux menaces planant sur son domaine de compétence : «  Il ne faudrait pas que les équipements culturels soient sacrifiés et paient le prix des erreurs de gestion passées. On serait les premiers à s'opposer dans les votes et dans la rue. » «  On est pleinement solidaire de David, complète Hervé Poly. S'il subit des représailles ce serait un casus bellipour la fédération. »

C. L. C.


Source : La Voix du Nord
Samedi 17 janvier 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article