Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le PCF d'Hénin-Beaumont a adressé la semaine dernière une motion au conseil municipal d'Hénin-Beaumont. Eugène Binaisse, maire d'Hénin-Beaumont et Georges Bouquillon, premier adjoint, ont été destinataires de cette motion qui a également été adressée à la presse.

Plusieurs conseils municipaux comme celui de Rouvroy ont déjà adopté une motion pour un référendum sur le TSCG. A la région, Eric Corbeaux, conseiller régional du Nord, a présenté lors de la séance plénière du 21 septembre dernier une motion pour un référendum qui a été adopté avec l'appui des voix de six élus socialistes et des élus MRC qui ont voté avec le groupe PCF/Front de Gauche. Le groupe EELV, le reste du groupe PS et la droite se sont abstenus.



Intervention Eric Corbeaux motion traite... par PCF62


A la CAHC, les élus communistes ont défendu la motion contre le TSCG jeudi soir. Le député-maire de Carvin et patron du groupe socialiste, Philippe Kemel, qui avait sans doute encore en travers de la gorge le vote de la motion au conseil régional est intervenu pour demander le rejet de cette motion. Belle leçon de démocratie...

Nous espérons que les élus majoritaires héninois voteront la motion que nous leur proposons et nous informerons la population des suites donnés à notre démarche.

 



MOTION POUR UN REFERENDUM SUR LE TRAITE EUROPEEN DE STABILITE, DE COORDINATION ET DE GOUVERNANCE


Le Traité européen sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) a été signé le 2 mars 2012 et doit être ratifié par les différents États membres de l'Union Européenne avant d'entrer en vigueur.

Ce traité donne un droit de regard à la Cour de justice de l'Union Européenne sur les budgets des États de la zone euro, contraints d'adopter la « règle d'or » de l'équilibre des comptes publics. Par ailleurs l'article 3 stipule que le déficit structurel ne devra pas dépasser 0,5 % du PIB, pour l'objectif budgétaire à moyen terme. Au delà de ce seuil, des mécanismes de correction seront automatiquement déclenchés. Enfin lorsque les déficits annuels ordinaires dépasseront 3 % du PIB les sanctions deviendront quasi-automatiques.

S'il était adopté, ce traité aurait des conséquences sur la vie de tous les jours des habitants d'Hénin-Beaumont.
Une politique d'austérité comprimant les salaires et les pensions ne fera qu'augmenter le chômage et aggravera la précarité dans laquelle vivent déjà beaucoup d'Héninois et de Beaumontois.
La diminution des dépenses publiques inscrite dans le TSCG se traduira au quotidien par des services en moins pour nos habitants.

Le Président de la République s'était engagé à ne pas adopter ce traité en l'état.

Comme en 2005, c'est au peuple de se prononcer, par la voie du référendum.     

Aussi, le Conseil Municipal d'Hénin-Beaumont, réuni le XX/XX/2012 demande solennellement au Président de la République :

- De renoncer à la ratification par la voie parlementaire du Traité Européen de Stabilité et de Rigueur. 
- D'organiser un référendum pour ou contre l'adoption de ce traité
- De respecter le choix majoritaire des électeurs

Télécharger le texte de la motion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article