Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Près de 2 000 personnes ont manifesté samedi à Lille, à l'appel des fédérations du Nord et du Pas-de-Calais du PCF pour défendre notre région, les emplois et le pouvoir d'achat.

Dans le secteur d'Hénin-Carvin, deux bus avaient été commandés, par les sections de Drocourt et Rouvroy et par les sections d'Hénin-Beaumont, Montigny-en-Gohelle, Courrières et Carvin.

Au total, c'est près d'une centaine de communistes de notre secteur qui ont fait le déplacement sur Lille, avec Dominique Watrin, vice-président du Conseil Général du Pas-de-Calais et adjoint au Maire de Rouvroy, Jean Haja, Maire de Rouvroy, David Noël, secrétaire de section d'Hénin-Beaumont, Edmond Bruneel, secrétaire de section et conseiller municipal de Montigny-en-Gohelle, Jean-Louis Fossier, secrétaire de section et conseiller municipal de Courrières, Régis Bougnas, conseiller municipal de Carvin.

La fédération du Pas-de-Calais était fortement mobilisée autour d'Hervé Poly, premier secrétaire fédéral, Jean-Claude Danglot, sénateur du Pas-de-Calais, Daniel Dewalle, Maire d'Houdain, Cathy Poly-Apourceau, conseillère régionale.

Venus du Calaisis avec Jacky Hénin, député européen, de l'Arrageois avec Jean-Jacques Guillemant, adjoint au Maire de Beaurains, du Douaisis avec Jean-Jacques Candelier, député du Nord, du Valenciennois avec Alain Bocquet, député du Nord ou de la métropole lilloise avec Michelle Demessine, sénatrice du Nord, les communistes étaient nombreux à s'être mobilisés pour cette manifestation qui marque l'entrée en campagne des élections régionales de 2010 avec un mot d'ordre : "Nous ne paierons pas leur crise !"

Parti de la place de la République, la manifestation des communistes s'est arrêtée devant la grille de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lille, où Eric Corbeaux, premier secrétaire de la Fédération du nord et Alain Bocquet ont appelé à résister et à exiger une autre politique, un discours offensif salué par les cris "Marx est mort ! Mon oeil !" des jeunes de la JC. Symboliquement, les manifestants ont alors attaché leurs pancartes sur les grilles de la CCI de Lille.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hopital 20/10/2009 13:26


monsieur noel,
je parlais du courage des hommes d'honneur.effectivement ,c'est un drame pour la famille (voir pour les amis),qui malgré tout ont profité du systeme mis en place ,comme je le pense ..ce
fut le cas vraisembablement à hénin-beaumont.


hopital 20/10/2009 13:18


bouquillon qui reçoit gonzales,c'est abel qui reçoit cain.
mais,chez ces gens là ,monsieur,rien n'est impossible..puisque derriere ,on sent l'empreinte du baron alexandre.et regarder ce qui va se passer trés bientot,sans rire..


cimares 20/10/2009 00:29


C'est vrai que cette région du Nord Pas de Calais est en voie d'appauvrissement: il suffit de parcourir le pays ou le pays limitrophe pour constater que cette pauveté vous saute au visage.
Je me suis toujours interrogé sur le fait que cette région qui a enrichi le reste de la France soit encore aussi sinistrée.
L'Outre-mer qui a connu aussi sa période d'exploitation des richesses a su mieux protéger ses ressortissants... et si les différence sont encore criantes, la population et ses représentants
savent comment rappeler la métropole et l'europe à lleurs obligations.
Même la Corse s'en sort mieux malgré son insularité.
Alors comment se fait il que dans le Nord, le Pas de Calais soit encoreplus mal loti ?
Parce que ce n'est pas seulement la faiblesse des revenus qui est inquiétante, c'est l'ensemble des indicateurs qui sont au rouge. Et, plus grave enore, les écarts continuent à se creuser avec
le reste du pays: voir le domaine de la santé, celui de l'enseignement et de la réussite scolaire.
Alors ?
Nos représentants perpétuels depuis 1946 ont-ils fait ce qu'il y avait à faire ? Poser la question, c'est déjà trouver un élément de réponse.


pensée du jour 20/10/2009 00:16


je viens de regarder,"complément d'enquete",sur la 2.
quelle similitude avec hénin-beaumont et la ville de st cyprien.
la seule différence ,c'est que le maire de st cyprien a eu le courage de se suicider.
quand je pense que le nabot est en train de supprimer tous les organismes de controles indépendants,comme la C.R.C.!!!!!
demain ,une affaire comme celle de dalongeville n'existera plus.ils avaient déja raccourci les délais de prescription.jusqu'ou oseront-ils aller ???
et là vous verrez que toute la droite et toute la gauche,à l'unisson(ils voteront,comme d'habitude pendant les vacances) seront unies pour s'auto-amnistier.
nous avons vraiment les  hommes politiques que nous mérirons.des élections arrivent,au lieu de s'abstenir,débarassons nous des verreux....
quand le général vole ,le caporal-chef en fait autant.


David NOËL 20/10/2009 03:51



Je ne parlerai pas de "courage", c'est d'abord et avant tout un drame... 



on ne nous dit pas tout 19/10/2009 21:08


après avoir lu le commentaire n°2, on comprend mieux l attitude de g Bouquillon : ce parti "sans aucune base militante, totalement inconnu de l électorat" dit celui ci en parlant du MRC...eh bien
voila! le pourquoi!     son retour auprés du parti décrié va permettre au  groupe de jmALEXANDRE, d exister! car tout le monde connait le militantisme de g Bouquillon, son
engagement, sa fidélité,son travail de terrain;  OUI c est parce que le 3eme adjoint rejoint "papa Dalongeville" que le mrc 62  VA  ENFIN SE FAIRE CONNAITRE!


chapeau bas mr bouquillon! 19/10/2009 20:20


http://heninelectionsmunicipales2009.vip-blog.com


INFO 19/10/2009 07:29


http://alterecho.hautetfort.com/archive/2009/10/18/l-alliance-republicaine-a-la-derive.html#comments