Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

taxe-carbone.jpgLe PCF se félicite de l’annulation de la taxe Carbone par le Conseil Constitutionnel. Inefficace car beaucoup d’entreprises polluantes en était exonérées, cette taxe était également injuste car elle touchait d’avantage les plus petits salariés que les grandes fortunes.

En se précipitant, le Président de la République à fait une bêtise. L’effet d’annonce dans la préparation de Copenhague n’a pas marché  ! Ce n’est pas au niveau des enjeux de ce débat et le PCF condamne cette manière de procéder ! Il faut maintenant prendre le temps d’un nouveau débat à l’Assemblée nationale.

Le PCF propose une vraie réforme fiscale en créant un bonus-malus pour les entreprises sur des critères environnementaux et sociaux. Il faut augmenter les aides aux ménages et attribuer d’avantage d’argent public pour aider la recherche, l’industrie, le bâtiment… Alors que Nicolas Sarkozy en a fait la découverte à Copenhague, le PCF ne cesse de le répéter depuis très longtemps : il faut mettre en place une taxation sur les transactions financières. Enfin, en diminuant de 10 % les dépenses militaires de l’Etat, il est possible de financer la protection de l’environnement.

Le Conseil constitutionnel a fait son travail. Nous attendons maintenant qu’il aille un peu plus loin sur les propositions telles que la loi de finances qui comportent des mesures particulièrement injustes, le bouclier fiscal, la taxation des indemnités journalières des accidentés du travail. Ces mesures sont très choquantes et il faut y mettre un terme.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LOURDEL Yves 03/01/2010 00:40


A 65 ans je suis encore naïf. J'ai mis longtemps à comprendre que la fameuse "taxe carbone" encore appelée pompeusement "fiscalité écologique" se traduirait simplement par une augmentation de
l'essence à la pompe et des factures pour le gaz.
Alors tant mieux si l'avis du Conseil constitutionnel différe de quelques semaines la mise en application de ces mesures auxquelles nous n'échapperons quand même pas tôt ou tard vus
l'entêtement et l'imbécilité du pouvoir en place.
Difficile aussi de ne pas voir dans ce dispositif un basculement de la taxe professionnelle des entreprises sur l'ensemble des ménages. On est loin des bonnes intentions affichées pour la
préservation de l'environnement!
Plus grave à mes yeux est la taxation des indemnités AT-MP dont les modalités restent pour l'instant assez floues, mais qui constitue une énorme injustice, au regard du préjudice déjà subi par les
victimes.
Yves LOURDEL


David NOËL 03/01/2010 21:57



Parfaitement d'accord. La taxe carbone qui vient d'être retoquée visait à faire porter aux ménages la suppression de la taxe professionnelle. Le gouvernement va revoir sa copie et devoir mettre à
contribution les entreprises.
La taxation des indemnités des accidentés du travail est un véritable scandale qui montre le caractère anti-social de de gouvernement.